L'animatrice Enora Malagré se laisse pousser la barbe contre l'homophobie

TELEVISION A l'occasion de la Journée contre l'homophobie, l'animatrice a lancé sur les réseaux sociaux le mouvement #CaMeBarbe...

J.M.

— 

Enora Malagré lance le mouvement #CaMeBarbe
Enora Malagré lance le mouvement #CaMeBarbe — capture d'écran/twitter

Le poil irrite, le poil démange. A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, qui a lieu samedi 17 mai, Enora Malagré adopte la barbe. L’animatrice de Virgin Radio et de D8 a lancé jeudi sur les réseaux sociaux le mouvement #CaMeBarbe.

«Un acte de courage, un vrai message d’espoir»

Interrogée par la radio, elle explique: «La semaine dernière, Conchita Wurst nous prouvait que la liberté est belle et n’a pas de sexe. Un acte de courage, un vrai message d’espoir. À l’occasion de la journée contre l’homophobie le 17 mai, portons à notre tour la barbe et luttons contre l’intolérance. Affirmons nos différences et crions haut et fort que l’homophobie, ça nous barbe! Cette lutte est un de mes combats les plus chers. Nous sommes tous libres d’aimer qui nous voulons, du moment que nous aimons…»

A l’image de la diva glamour qui a gagné le concours de l’Eurovision pour l’Autriche dimanche dernier, elle a décidé de poser avec une barbe. Et elle invite les gens à en faire de même: «Prends-toi en photo avec une barbe et une feuille blanche avec le hashtag «#CaMeBarbe» et montre-la pour soutenir la journée contre l’homophobie!» L’initiative a été aussitôt reprise par ses comparses de l’émission «Touche pas à mon poste»: Cyril Hanouna, Jean-Michel Maire, mais aussi Laurent Ruquier, Patrick Fiori.

Depuis, de nombreux anonymes se sont joints au mouvement, qui fait également écho aux actions du groupe féministe La Barbe. Dans un tweet mercredi soir, Enora Malagré s’est dit «touchée et émue par tant de mobilisation».