Stéphane Rotenberg
Stéphane Rotenberg — Sipa

TELEVISION

H&M boycotte « Pékin Express »

Plusieurs marques ne souhaitent plus voir leur nom associé à l'émission de M6...

L’appel au boycott de Pékin Express par plusieurs associations et le mot-dièse #contrepekinexpress2014 ont visiblement eu des retombées. La marque H&M a demandé lundi à M6 de retirer immédiatement son logo du site de l’émission. En cause: la première étape de l’émission en Birmanie, où est réprimée la minorité des Rohingyas, une communauté musulmane de 800.000 personnes qui vit dans l’Etat d’Arakan, proche du Bangladesh. C’est d’ailleurs pour ses «courageux reportages» sur les «violentes persécutions contre les Rohingyas» que le Prix Pulitzer vient d’être décerné dans la catégorie «reportage international» à l’agence de presse Reuters.

Il est vrai aussi que la marque n’a pas besoin de cela en ce moment.

D’autres désistements
D’autres marques ont suivi, comme le relève le site Al-Kanz.org: Twins for Peace, Eleven for all ou Bolywood Sari. «Aller quelque part ce n’est pas cautionner le régime», s’était défendu le présentateur Stéphane Rotenberg sur Europe 1.