VIDEO. HBO dévoile sa prochaine pépite, «The Leftovers»

SERIES TV Rendez-vous le 29 juin (et le 30 sur OCS en H+24) pour découvrir cette série fantastique supervisée par le co-créateur de «Lost», Damon Lindelof..

Philippe Berry
— 
Justin Theroux, dans la série de HBO «The Leftovers».
Justin Theroux, dans la série de HBO «The Leftovers». — HBO

A croire que la concurrence avec Netflix a réveillé HBO. Avec «Game of Thrones», la chaîne câblée a renoué avec un succès à la fois critique et public. «Girls» séduit les hipsters et «Silicon Valley», les nerds. Avec «The Leftovers», attendu le 29 juin, la chaîne pourrait bien tenir sa prochaine bombe télévisuelle.

Après un mystérieux teaser début avril, le chaîne a dévoilé la première bande-annonce officielle, dimanche. Sublimés par les vocalises de James Blake, les extraits révèlent un drame fantastique qui promet d'être humainement fascinant.

2% de la population mondiale s'évapore

Adapté du roman de Tom Perrotta du même nom, «The Leftovers» propose pourtant un pitch plutôt bateau: un beau matin, 2% de la population mondiale, soit 140 millions de personnes, s'évapore. Jugement dernier? Enlèvement massif par des extra-terrestres? Peu importe. On est ici loin de séries B de science-fiction comme les «4.400» ou «Flash Forward». Au lieu de s'attarder sur l'origine du mystère, le roi de la satire urbaine, Tom Perrotta, se concentre sur ceux restés derrière.

Justin Theroux, Liv Tyler et un vaste cast d'ensemble doivent continuer à vivre dans un monde qui tente de conserver un semblant de normalité. Certains cherchent une réponse dans la religion ou une secte, d'autres dans la drogue ou le sexe.

«The Leftovers» est particulièrement attendu pour une autre raison. Si Perrotta officie comme producteur exécutif, avec Peter Berg («Friday Night Lights») derrière la caméra pour le pilote, on retrouve le co-créateur de «Lost», Damon Lindelof, aux manettes. Il fait son retour au petit écran quatre ans après la fin controversée de la série culte. La bonne nouvelle, c'est qu'avec 10 épisodes par saison et sans ours polaire, il devrait éviter de s'éparpiller.

>> La bande-annonce (attention, elle contient de la nudité)