Séquence du joint dans «Plus belle la vie»: Pas de sanction du CSA

TELEVISION Le CSA a considéré que la séquence «s'inscrivait dans un processus narratif permettant de souligner les effets négatifs du cannabis»...

20 Minutes avec AFP
— 
La séquence de «Plus belle la vie» sur France 3 qui fait polémique, diffusée le 3 mars 2014. 
La séquence de «Plus belle la vie» sur France 3 qui fait polémique, diffusée le 3 mars 2014.  — CAPTURE D'ÉCRAN/20 MINUTES

Il n'y aura donc pas de sanction pour France 3, avait annoncé Le Parisien, pour la diffusion de l'épisode de «Plus belle la vie» qui montrait comment rouler un joint.

Dans sa réponse du 25 mars, le CSA note avoir observé dans l'épisode incriminé «que pendant une longue séquence, le public assistait à l'énumération des termes relatifs aux produits issus du cannabis et à la description du matériel et des techniques de préparation permettant de consommer de telles substances». Mais il relève que cet épisode avait été précédé «d'un avertissement sur la dangerosité de l'utilisation de produits stupéfiants», et qu'il «s'inscrivait dans un processus narratif permettant, à l'issue de l'épisode diffusé le 6 mars, de souligner les effets négatifs du cannabis».

Un appel à la prudence

Le CSA a décidé «d'appeler l'attention du président de France Télévisions sur la nécessaire prudence qui doit s'attacher au traitement des sujets relatifs aux drogues illicites dans les fictions», précise-t-il dans un courrier adressé à la Mildeca. Dans un communiqué, la Mildeca «prend acte» de cet avis, et « se satisfait » du rappel à la prudence demandé par le CSA. Elle souligne que le débat suscité par sa saisine du CSA «contribuera ainsi à la responsabilisation de chacun face aux conduites addictives, et plus particulièrement à celle des media eu égard à leur pouvoir de prescription».