Canal+ pourrait acheter Dailymotion

MEDIAS C’est ce que croit savoir «La Lettre de l’Expansion», selon laquelle Canal+ prendrait «la majorité du capital, tandis que Microsoft n’acquerrait qu’un bloc minoritaire»…

A.L.

— 

Le patron de l'opérateur français Orange Stéphane Richard a indiqué mercredi que son groupe pourrait annoncer "dans les prochaines semaines" un accord avec un partenaire pour développer sa filiale Dailymotion sur le marché américain, lors de la conférence spécialisée LeWeb.
Le patron de l'opérateur français Orange Stéphane Richard a indiqué mercredi que son groupe pourrait annoncer "dans les prochaines semaines" un accord avec un partenaire pour développer sa filiale Dailymotion sur le marché américain, lors de la conférence spécialisée LeWeb. — Lionel Bonaventure AFP

Dailymotion suscite toujours autant la convoitoise. Le PDG d’Orange Stéphane Richard confirmait fin février être en discussion avec Microsoft concernant un «partenariat industriel» autour de la plateforme. Mais il évoquait aussi «d’autres partenaires», «plutôt dans le monde des contenus». La lettre de l’Expansion affirme désormais qu’Orange «envisage d'associer, plutôt que mettre en concurrence, les deux offres en cours sur sa filiale Dailymotion, celle de Microsoft et celle de Canal+».

Toujours selon la lettre spécialisée, «Canal+ prendrait la majorité du capital, tandis que Microsoft n’acquerrait qu’un bloc minoritaire». De quoi permettre ainsi à Dailymotion de rester dans le giron français. Orange a par ailleurs clairement affirmé sa volonté de garder au moins 50 % des parts de l'éventuelle filiale commune, Stéphane Richard déclarant souhaiter «rester maître du destin de Dailymotion, qui est une belle réussite de l'internet français, et qui je crois peut encore profiter à l'écosystème de l'innovation en France». Arnaud Montebourg s’était pour cette raison opposé au rachat de 75% du capital de la plateforme par Yahoo!, au printemps 2013.

Pourquoi Canal+ voudrait-elle acquérir une part de Dailymotion? Pour Télé Satellite, l’information est «crédible au regard des investissements récents tous azimuts du Groupe Canal+ dans le domaine de l'OTT ou qui dessine peu à peu sa stratégie de développement sur le Net.», l'OTT désignant la diffusion de contenus directement par Internet afin de contourner les FAI. Canal+ vient notamment d’acheter Studio Bagel pour plusieurs millions d’euros. Difficile par ailleurs de ne pas voir cette stratégie comme une préparation à l'arrivée imminente du concurrent Netflix.