Tout ce qu’il faut savoir sur le final de «Broadchurch»… à part la fin

SERIES La superbe série britannique s’achève ce soir sur France 2. Le 22 avril dernier, pour la diffusion de l’épisode final outre-manche, seules 29 personnes connaissaient l’identité du tueur…

Annabelle Laurent

— 

David Tennant et Olivia Colman, duo d'enquêteurs de la série Broadchurch
David Tennant et Olivia Colman, duo d'enquêteurs de la série Broadchurch — ITV

Il y a eu le «Qui a tiré sur JR» de «Dallas», en novembre 1980. L’histoire des séries retiendra aussi l’incroyable ébullition suscitée en Grande-Bretagne par l’épisode final de «Broadchurch», le 22 avril dernier. Comme les Français scotchés à France 2 depuis deux lundis soirs, les Anglais n’avaient alors qu’une question en tête: qui a tué Danny Latimer?

Ce qu’on ne vous dira pas, évidemment. Toutes les infos sur un final événement, garanti sans spoiler.

» La formule gagnante de «Broadchurch» décryptée, c’est par ici

Seules 29 personnes étaient dans le secret. Il fallait à tout prix éviter les fuites. Selon le Guardian, avant que l’identité du tueur (il ou elle, on vous l’a dit: 0 spoiler) soit révélée au public, seules 29 personnes sur Terre savaient: le créateur de la série Chris Chibnall, des membres de l’équipe, les acteurs concernés, le patron de la chaîne ITV et son directeur de la fiction. ITV avait «interdit les copies DVD. La seule copie de l’épisode final est restée dans un coffre», raconte le Mirror. Aucun journaliste n’était donc au courant. Pas même -heureusement?- ceux du Daily Herald.

Le tueur a su qu’il l’était à la dernière minute. Sur le tournage, Chris Chibnall a rendu tout le monde à moitié fou. Avant de tourner les épisodes 6,7 et 8, lui et les producteurs avaient prévu de montrer à l’équipe une bande-annonce de ce qui avait été tourné jusque-là, avec surtout, la promesse de leur révéler enfin l’identité du tueur… Et puis non. «On leur a montré les images, et j’ai dit "En fait, je ne vais pas vous le dire. Je suis désolé." La moitié était ravie, l’autre voulait me tuer», raconte Chris Chibnall. La réaction de David Tennant? «Je n’arrive pas à croire que tu ne me le dises pas… Et je pense que tu as absolument raison.» Finalement, le tueur a découvert qu’il l’était deux semaines avant la fin du tournage. Avant d’envoyer le script de l’épisode 8, Chris Chibnall l’a appelé(e) pour lui dire: «C’est toi.» «Il y a eu 20 secondes de silence, et il/elle a dit: "Oh, géniaaaaaal!"»

Plus de 9 millions d’Anglais sous tension. Le 22 avril, l’épisode 8 a rassemblé 8,8 millions de téléspectateurs en moyenne, avec un pic à 9,3 millions au moment où l’identité du tueur a été révélée… L’ensemble de la série a été incroyablement suivi. ITV n’avait pas connu d’aussi grand succès depuis «Downton Abbey». En comptant l’audience en catch-up, le Guardian parle d’une moyenne de 9,2 millions de téléspectateurs et de la «plus populaire série dramatique diffusée en cours de semaine depuis près de dix ans». Après les excellentes audiences des épisodes 1 à 6, impossible qu’avec un tel suspense le public français ne soit pas lui aussi au rendez-vous.

Record battu sur Twitter. Ce même 22 avril, entre 20h30 et 22h30, plus de 260.000 tweets ont commenté le final de «Broadchurch». Ce qui en a fait tout simplement «l’épisode de série le plus tweeté de tous les temps» à la télé britannique.

Une panique de dernière minute. Chris Chibnall a raconté: «Dix minutes avant le début de l’épisode 8, j’ai envoyé un SMS à l’autre productrice exécutive pour lui dire: "Je crois qu’on a tout faux. Je crois qu’on a fait une erreur terrible. Je crois que c’est une fin horrible."»

Les bookmakers avaient trouvé. La série a donné lieu à «une folie des paris sans précédents», les bookmakers pariant des «milliers de pounds» sur l’identité du meurtrier. Et ils avaient trouvé, avec des chances de 4/5. [Pas de lien pour ne pas spoiler]. Presque tous les médias britanniques s’étaient par ailleurs fendus d’articles et diaporamas tels que «Les 10 suspects les plus probables».

La saison 2 annoncée. En France, on sait déjà qu’une saison 2 est prévue. En Grande-Bretagne, c’est à la toute fin de l’épisode 8 que les fans ont découvert à l’écran un réjouissant «Broadchurch will return».