Restructuration peu friendly à Pink TV

©2006 20 minutes

— 

Pink TV dans la tempête. La chaîne « gay-friendly » aurait procédé au licenciement de onze de ses salariés, soit un tiers de ses effectifs, révélait la semaine dernière Satellifax. Parmi les partants, le directeur général, Didier Zerdoun, et le directeur des programmes, Nicolas Lacassagne. Contactés hier par 20 Minutes, ils ont refusé de commenter ces informations.

« De gros changements sont en cours, ils devraient être annoncés d'ici quinze jours, explique une source proche du dossier. Les actionnaires [entre autres, TF1, M6 et Canal+ et Lagardère] en ont marre que la chaîne accuse un lourd déficit économique. » Celui-ci devrait atteindre les 8 millions d'euros en 2006. Ces bouleversements pourraient aussi, dès le printemps 2007, s'accompagner d'une extension des cases diffusées en clair. Pink TV deviendrait alors gratuite pendant la journée.