Changements de têtes parmi les sages

©2006 20 minutes

— 

Trois postes à prendre. En janvier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel renouvellera un tiers de son effectif. L'Elysée choisira le successeur du président Dominique Baudis, dont le mandat de six ans s'achève le 23 janvier. Les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Jean-Louis Debré et Christian Poncelet, désigneront les remplaçants de Francis Beck et Philippe Levrier. « Beck [ex-collaborateur de Jack Lang] était le dernier représentant de gauche, note Didier Mathus, député socialiste chargé de l'audiovisuel. On va avoir un CSA 100 % UMP. Et la probable nomination de Michel Boyon, ex-directeur de cabinet de Raffarin, dans le fauteuil de Baudis aggrave la donne. » Pour succéder à Beck et Levrier, le Conseil pourrait faire la part belle aux minorités : le nom de la réalisatrice Yamina Benguigui a été plusieurs fois évoqué. Ou oeuvrer pour recaser, avant les élections, des conseillers ministériels. Laurence Franceschini, actuellement Rue de Valois, a ainsi été pressentie.

A. C.