Le CSA met en demeure Canal+ pour son sketch sur le Rwanda

A.L

— 

Le Debarquement, émission humoristique de Canal+, diffusée le 20 décembre 2013
Le Debarquement, émission humoristique de Canal+, diffusée le 20 décembre 2013 — Augustin Détienne

Le sketch date du 20 décembre dernier. Dans «Le débarquement», émission présentée par Jean Dujardin, entouré de sa bande, sur Canal+, un des sketchs parodiait l’émission «Rendez-vous en Terre Inconnue» de Frédéric Lopez en mettant en scène des touristes occidentaux venus adopter des enfants au Rwanda. Le sketch multipliait les plaisanteries sur le génocide rwandais.

Le CSA indique ce mercredi avoir adressé une mise en demeure à la chaîne cryptée. «En dépit du genre humoristique auquel elle entendait être rattachée», le CSA considère «que certains propos tenus dans cette séquence portaient atteinte à la dignité de la personne humaine», indique le Conseil dans un communiqué qui cite plusieurs extraits du sketch.

Un personnage chantait «Maman est en haut, coupée en morceaux, Papa est en bas, il lui manque les bras», une «référence explicite, sur le mode de la dérision, à des corps de victimes décédées et de survivants mutilés», indique le CSA pour lequel «de tels propos sont en eux-mêmes et quel que soit leur contexte, attentatoires aux personnes frappées par un génocide».

 «Canal+ à mourir de rire»

Dans une tribune publiée fin décembre dans Libération, sous le titre «Canal+ à mourir de rire», l’écrivaine Scholastique Mukasonga dénonçait «l’innocence tranquille d’un racisme ordinaire» et exprimait son «indignation». Dix jours plus tard, Canal+ faisait part de ses «regrets», assurant que l’objectif était de parodier l’égoïsme des Occidentaux en visite dans les pays étrangers. La chaîne ne présentait pas d’excuses aux téléspectateurs choqués. Une pétition en ligne pour réclamer des excuses a recueilli aujourd’hui plus de 22.000 signatures.