«Plus belle la vie»: Un premier spin-off de la série sur France 3 au printemps

Anaëlle Grondin

— 

Blanche Marci de Plus Belle la vie
Blanche Marci de Plus Belle la vie — Telfrance / FTV

Alors que «Plus belle la vie» fêtera ses dix ans d’existence cette année, France 3 s’apprête à diffuser en prime time un téléfilm dérivé de son feuilleton phare. Baptisé La vie en or, il développera l’histoire de deux personnages de la série française, Ninon et Rudy, qui avaient laissé orphelins les fans de «Plus belle la vie» en quittant Marseille. «"La vie en or" c’est un jeu de mot avec «"vie en Nord"», où ils sont allés s’installer, s’amuse Anne Holmes, directrice de la fiction de France 3. Elle a accepté de nous en dire plus à propos du téléfilm en marge d’un point presse organisé par la chaîne ce mercredi midi: «Ninon et Rudy sont partis vivre dans le Nord. Ils vont baptiser leur enfant et des personnages de "Plus belle la vie" vont monter dans le Nord pour l’événement.» Elle précise que cet événement se déroulera sur «fond de scandale sanitaire». Mystère. Le film, tourné à l’automne, va durer 90 minutes et doit être à l’antenne «au printemps». 

 «Les téléspectateurs connaissent bien les personnages, ils sont taquet», s’exclame Anne Holmes. La vie en or ne devrait pas être le seul téléfilm dérivé de «Plus belle la vie», qui fera «certainement l’objet d’une campagne à l’antenne» pour ses dix ans prochainement. «On peut encore le décliner», confie Anne Holmes. 

Le programme le plus regardé en «replay»

Le feuilleton, regardé en moyenne par un peu plus de 5 millions de téléspectateurs, a «connu une petite baisse sur la fin de l’année», a reconnu Thierry Langlois, directeur de l’antenne et des programmes de France 3.

La série phare de la chaîne commence-t-elle à s’essouffler après tant d’années à l’antenne? «On est sur une nouvelle arche narrative», a défendu Thierry Langlois. «Quand les chiffres baissent, le "replay" remonte, a argumenté Anne Holmes de son côté.  "Plus belle la vie" est la série la plus regardée sur tablettes et smartphones.» Plus de 100 millions de vidéos du feuilleton ont été regardées en 2013, indique France 3. «On a beau être attaqués, on reste quand même très stables, a réagi Anne Holmes. La popularité de nos comédiens reste un truc de fou!».

Une déclinaison également pour «Meurtres à Saint-Malo» 

Si «Plus belle la vie» permet à France 3 d’enregistrer des chiffres d’audience record, la chaîne compte aussi sur de nouvelles fictions à venir pour attirer le public. Meurtres à Saint-Malo va être décliné en Meurtres à Rocamadour, Meurtres à Bayonne et Meurtres à Rouen, avec de nouveaux personnages. La chaîne veut «mettre en avant de belles régions et proposer de nouvelles intrigues policières». France 3 va également lancer d’ici l’été deux nouvelles séries, «Origines», autour d’un généalogiste qui aide à résoudre des affaires criminelles, et «Crimes et botanique», adaptée d’une fiction britannique. De nouvelles adaptations de Mary Higgins Clarke feront également leur apparition à l’antenne. Beaucoup d’enquêtes à résoudre en perspective.

Les fans de «Plus belle la vie» peuvent se rassurer. La série ne s’arrêtera pas durant les Jeux Olympiques de Sotchi, diffusés par France 3.  Les dix épisodes qui devaient être diffusés à 20h10 les semaines du 10 et 17 février seront programmés lors de deux soirées événementielles, les mardis 11 et 18 février, à partir de 20h50.