VIDEO. Le Président vénézuelien s’en prend violemment aux séries télé

Alice Coffin

— 

Nicolas Maduro, président du Venezuela
Nicolas Maduro, président du Venezuela — Sipa

C’est un peu comme si François Hollande expliquait que «Mafiosa» était responsable de la montée de la violence en Corse. Le président vénézuélien Nicolas Maduro s’en est pris jeudi aux telenovelas dans un discours prononcé à l’Assemblée nationale. Dans son viseur, les séries télé dans lesquels «les assassins sont présentés en héros».  Le pays est actuellement sous le choc du meurtre de Miss Venezuela 2004, Monica Speer Mootz, assassinée avec son compagnon début janvier. La région compte parmi les plus dangereuses au mond

En réaction à ce crime et à l’émotion suscitée dans le pays, Nicolas Maduro a donc annoncé plusieurs mesures. Le successeur d’Hugo Chavez a demandé à son ministre de la Communication de passer au crible l’ensemble des programmes télévisés du pays. Il estime que les telenovelas, ces feuilletons quotidiens aux multiples rebondissements, sont responsables de cette violence. Il a même nommé «De todas maneras Rosa», l’un d’entre eux, dans lequel une fille assassine sa mère.

L’actrice de la série lui répond directement sur Twitter

Des accusations mal vécues par l’actrice Norkys Batista qui incarne le personnage en question. Elle a répondu directement sur Twitter: «Messieurs calmez vous. Andreina Vallejo n’ est un personnage psychopathe. Lisez-bien PERSONNAGE»

Sur Twitter, comme on pouvait s’y attendre, ces accusations ont provoqué de nombreuses réactions sur le thème “Alors tout est de la faute De todas maneras Rosa… »