Deux et Trois se partagent la tâche

©2006 20 minutes

— 

Première. Ce week-end, France Télévisions partage le gâteau solidaire entre France 2 et France 3. Mais pas à parts égales. Sur les trente heures de direct prévues ce soir et demain, la Trois en récolte cinq. Deux heures de « décrochages régionaux » samedi après-midi, et trois heures d'un prime time « pédagogique » consacré aux avancées de la recherche sur les thérapies géniques, présenté ce soir par Michel Cymes, Marina Carrère d'Encausse et Nagui. Dans le registre « flonflons » et « variet' », c'est la Deux qui garde la main : elle retransmettra demain soir un concert, en direct du Trocadéro.

« Cette répartition a du sens, estime Sylvie Faidherbe, productrice de l'événement. Elle correspond à la volonté de Patrick de Carolis d'asseoir la complémentarité entre les chaînes du groupe. » Mutualisation de l'antenne, mutualisation des risques. En moyenne, le Téléthon plafonne à 13 % de part d'audience. Un score faible « dont vont pâtir deux chaînes au lieu d'une, admet Sylvie Faidherbe. Mais c'est pour la bonne cause... »

C. B.