Manifestations féministes contre Miss Monde en Inde en 1996
Manifestations féministes contre Miss Monde en Inde en 1996 — AFP

Télévision

Les 10 plus gros scandales des concours de Miss dans le monde

TELEVISION – En France, le concours des Miss est bien plus adulé que contesté. Il n’en va pas de même dans certains pays où les féministes ont mené diverses actions. Dans d’autres, le show se ridiculise lui-même (et c’est drôle)…

Nous sommes en 2013. Samedi 7 décembre, comme chaque année, la grande cérémonie des Miss France devrait permettre à TF1 de réaliser une de ses meilleures audiences de l’année. Comme chaque année aussi, des féministes dénonceront le caractère sexiste de ce concours.


Manifestation contre Miss France à Brest par OuestFranceFR

Pourtant, même si Alain Delon, son ex-président à vie, ne sera plus là pour, rougeaud et haletant, serrer au plus près la gagnante, même si Geneviève de Fontenay s’est fait bouter par Endemol et n’est plus la patronne de la compétition officielle, Miss France aura lieu. Exception hexagonale, inamovible manifestation de la France à papa éternelle? Pas du tout. Des dizaines d’autres pays dans le monde organisent aussi chaque année leur concours des Miss. 125 nationalités se disputent d’ailleurs tous les ans le titre de Miss Monde. Tour de la planète en dix pays des contestations et cocasseries, on le concède, parfois drôles auxquelles donne lieu le concours.

1. Miss America dans la tourmente de l’année 1968

En 1968 à Atlantic City, des centaines de féministes protestent contre le sexisme et le racisme de Miss America. A l’époque, aucune Afro-Américaine n’avait jamais gagné. Depuis, huit d’entre elles ont été couronnées. Mais l’an dernier lorsque Nina Davluri, d’origine indienne, l’emporte, les tweets racistes s’accumulent. Les lesbiennes ont aussi dénoncé le fait que le concours privilégie les candidates hétérosexuelles. Depuis la grande manifestation de 1968 connue sous le nom de «Miss America Protest», les attributs physiques des participantes ne comptent plus que pour 35% de la note.

2. La télé publique ne veut plus de Miss Italie

En Italie, le berlusconisme cathodique et son machisme aidant, c’est la télé publique qui diffusait le concours. Une institution depuis 1939, qui vit même Sophia Loren triompher. Depuis deux ans, et après des manifestations féministes, la RAI ne diffuse plus ce concours. Une décision «moderne», s’est félicitée la présidente de la Chambre des députés. Désormais le show est retransmis sur une chaîne privée. La polémique et les accusations de sexisme restent entières.

3. Toutes les Miss Corée du Sud se ressemblent

En Corée du Sud, le concours des Miss a servi de levier aux contestations contre l’emprise de la chirurgie esthétique sur les jeunes Coréennes. Beaucoup trouvaient, en effet, qu’il était impossible de distinguer les candidates les unes des autres, tant elles avaient eu recours aux mêmes bistouris.

4. Miss Cameroun n’a jamais eu sa Logan

Le Cameroun a son équivalent des guéguerres de certaines Miss contre Madame de Fontenay. Ici la dame au chapeau s’appelle présidente du Comica. Et elle vole les voitures des gagnantes. La Miss Cameroun mène depuis une croisade pour récupérer le véhicule promis.  

5. En 2005, les féministes parviennent à faire annuler Miss Suède

Panos Papadopoulos, le patron du concours Miss Suède, ne s’en est toujours pas remis. En 2005, il s’est dit victime d’un tel «harcèlement» des associations féministes que, sous la pression, il décide n’envoyer personne concourir au nom de la Suède pour Miss Univers.

6. Miss Colombie publie les photos de ses rivales

En Colombie, le concours des Miss est très apprécié Les prêtres y vont de leurs bénédictions aux candidates. Cela n’empêche pas les pires exactions d’avoir lieu. Dernière en date, la gagnante a distillé sur différents sites des photos compromettantes de ses rivales.

7. Miss Ouzbékistan n’existe pas, mais une usurpatrice s’arroge le titre

En 2013, les autorités de l’Ouzbékistan ont été obligées de publier un communiqué pour préciser que le pays n’avait jamais organisé de concours des Miss. Une femme s’était présentée au concours de Miss Monde, expliquant avoir été élue lors d’une cérémonie à Tachkent. Elle a été démasquée.

8. Des millions de femmes et hommes s’inscrivent à Miss Islande pour faire dénoncer son sexisme

Les Islandaises et Islandais ont tenté de faire supprimer le concours, par l’absurde. En s’inscrivant en masse, pour dénoncer les stéréotypes sexistes véhiculés par le rituel, et montrer qu’il fallait certains critères bien précis pour gagner.

9. Miss Angleterre se bat dans un pub de Manchester

Au royaume des tabloïds, les Miss font vendre. En 2009, la Miss Angleterre a ainsi perdu sa couronne après avoir agressé Miss Manchester dans un pub local.

10. La dauphine de Miss Tunisie soutient les Femen

Miss Russie avait déjà condamné la peine infligée aux activistes féministes des Pussy Riot (sans non plus s’engager pleinement dans leur défense), la quatrième dauphine de Miss Tunisie a, elle, apporté son soutien aux Femen. Il ne serait pas étonnant que, politesse oblige, les Femen débarquent dans des concours prochainement. Ce samedi?