La mini-série «Vestiaires» revient sur France 2 ce lundi

Anaëlle Grondin

— 

Extrait de la mini-série «Vestiaires».
Extrait de la mini-série «Vestiaires». — ABC Conseil

Et de trois. Qui aurait cru que la mini-série «Vestiaires», qui a pris le risque d’aborder l’épineux sujet du handicap, aurait autant de succès sur France 2? Suivi par 1,5 milllion de téléspectateurs la première année, puis par 1,7 million de personnes la seconde, le programme humoristique revient à l’antenne ce lundi pour une saison 3 de 40 épisodes.

Romy et Orson, les deux personnages principaux, qui font partie de l’équipe handisport d’Aubagne, reprennent ainsi les entraînements de natation sur la chaîne du service public à 13h50. «On a essayé d’élargir le champ de cette nouvelle saison en jouant sur les rencontres entre les handicapés et les valides», précise Philippe Braunstein, le producteur du programme.

«Une espèce d’étendard de la diversité» 

Les amateurs de la mini-série se délecteront par ailleurs des apparitions de plusieurs guests dans cette saison 3. «On a Clémentine Célarié qui joue une star mégalo et insupportable et hérite un rôle d’handicapé. Elle vient préparer son rôle avec l’équipe handisport, raconte Philippe Braunstein avant d’ajouter: «Pascal Légitimus va venir leur proposer de faire un calendrier du type Dieux du stade». L'athlète français Philippe Croizon, le premier amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage en 2010 est aussi de la partie. «Il adore "Vestiaires".  Quand on lui a proposé de jouer le futur président de la République il a accepté avec plaisir!», confie le producteur.

Diffusée depuis 2011, «Vestiaires» est-elle parvenue à faire changer la perception du handicap dans la société?  «On a remarqué que la série a rapidement été mise en avant comme étant une espèce d’étendard de la diversité. Et c’est tant mieux si on peut parvenir à faire bouger les choses à notre petite échelle, à faire rire et mieux se comprendre les uns les autres, répond Philippe Braunstein. Mais nous ne sommes pas les seuls à le faire, on y contribue à notre mesure. Il y a eu le phénomène Intouchables aussi». Le producteur a été marqué par une rencontre particulière: «On a vu un couple de parents avec trois enfants handicapés qui sont venus nous voir les larmes aux yeux nous dire: "Nos enfants ont enfin des héros chez qui ils peuvent se projeter".»

Découvrez les premiers épisodes de la saison 3 :


Vestiaires S03E01 - La star, l'interview par Vestiaires


Vestiaires S03E02 - L'apprenti par Vestiaires


Vestiaires S03E03 Consignes par Vestiaires