La réponse de Jean-Pierre Pernaut au «Petit Journal»: «Je n’ai pas écrit ce livre»

Alice Coffin
— 
Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut — TF1

«Mais quelle ne fut pas notre surprise…» Télé Loisirs qui est allé interviewer Jean-Pierre Pernaut, semble un peu décontenancé. Accusé par «Le Petit Journal» de faire, à l’antenne, la promo d’un de ses ouvrages, le présentateur du 13h de TF1 reste droit dans ses bottes lorsque les journalistes l’interrogent sur ce manquement à la déontologie journalistique. Le livre dont il parle sur le plateau de son JT en cachant vaguement avec son pouce son nom, présent sur la couverture? «Je n'ai pas écrit ce livre. J’ai simplement préfacé l'ouvrage et je ne suis donc pas intéressé financièrement par sa promotion.»

Les autopromos c'est pas sur TF1, c'est sur RTL!

Jean-Pierre Pernaut ne s’arrête pas là. Il joue aussi les balances, ajoutant: «Cela fait quinze ans que j'écris des livres et je n'en ai jamais parlé à l'antenne, contrairement à certaines radios comme RTL qui fait la promotion de l'Almanach des Grosses Têtes.»

«Je choisis tous les jours avec mon équipe les livres qui illustreront le reportage diffusé, mais j'ai toujours fait très attention à TF1 de ne pas parler de mes livres.»

Certains ont déjà commencé à lui répondre:

 

 

Il aurait été plus malin, comme c’est pratiqué dans de nombreuses rédactions, de confier la promotion de l’ouvrage à une collègue. C’est d’ailleurs, comme le rappelle le Huffington Post, Claire Chazal qui s’était chargée de dire du bien de Piège à Matignon. La pièce écrite par Jean-Pierre Pernaut qualifiée de «vaudeville très enlevé» avait eu le droit à un long reportage dans le 20h.