La planète Arte engagée vers le futur

©2006 20 minutes

— 

Meeting de rentrée pour Arte. La chaîne franco-allemande a présenté, hier au Trocadéro, sa grille de programmes 2007. Perçue par les Français comme l'antenne « la plus indépendante sur le plan politique », selon un sondage de Télérama, Arte ne s'en veut pas moins « engagée » et souhaite apporter « une réponse au communautarisme et au repli identitaire », selon les mots de son président, Jérôme Clément. « La culture », marque de fabrique de la chaîne, doit, « surtout en période d'élection présidentielle », permettre « la rencontre de l'autre ». Et « ouvrir les fenêtres sur le grand large », a-t-il précisé. Figures de proue de cette ligne éditoriale : « Des fictions engagées en prise avec l'actualité. » L'Embrasement reviendra le 12 janvier sur la mort de Zyed et Bouna, les deux adolescents morts électrocutés à Clichy-Sous-Bois, en octobre 2005. Poison d'avril de William Karel radiographiera, lui, l'« emballement médiatique » sécuritaire observé lors de la campagne 2002. Enfin, Vive la bombe de Jean-Pierre Sipani dénoncera les essais nucléaires pratiqués par la France en Algérie, dans les années 1960.

De nouvelles émissions revendiqueront « haut et fort cet engagement contre le conformisme du paysage audiovisuel », a plaidé Christoph Hauser, le directeur des programmes. Tournées « vers l'avenir », elles doivent « élargir l'audience aux jeunes actifs ». Chaque mois, une « Thema futur » dessinera les contours du « monde d'ici à 2030 ». Lifting aussi pour « Metropolis ». La nouvelle version du mag culturel, présentée chaque samedi par Rebecca Manzoni, s'adressera « au public le plus varié possible grâce à un rythme plus rapide et un ton plus... engagé ! », dixit Philippe Chazal, ex-patron de France 4 reconverti en directeur des projets d'Arte France. Les jeunes téléspectateurs, eux, sont dragués via la série canadienne « ReGenesis », un thriller biotechnologique, diffusé le lundi à 20 h 40, à partir du 8 janvier. Point d'orgue de cette volonté d'innovation, un mag' musical, « One shot not » sera, dès mars, animé par le juré de la « Nouvelle Star » de M6, Manu Katché. Un batteur pour incarner une Arte plus rock und roll ?

A. Coffin