Aventures extrêmes, défis saugrenus, stars piégées: Les producteurs TV ne manquent pas d’imagination

A Cannes, Anaëlle Grondin

— 

Le programme «The Kamaras love you».
Le programme «The Kamaras love you». — Eyeworks

De notre envoyée spéciale à Cannes

«The Voice», «Danse avec les stars», «Top Chef» et même «La Belle et ses princes presque charmants» vous lassent? Sachez que les producteurs de contenus du monde entier ne manquent pas d’idées, souvent saugrenues, pour divertir les téléspectateurs. Ce lundi à Cannes, dans le cadre du marché international des contenus audiovisuels (Mipcom), l’agence de veille The Wit a diffusé des images de programmes inédits qui pourraient bien gagner notre petit écran un de ces jours.

Seuls au monde

Aux Pays-Bas, troisième exportateur de programmes télé au monde, une chaîne s’apprête à diffuser «Utopia», une téléréalité dans laquelle quinze participants, envoyés dans un endroit complètement perdu, ont pour mission de créer une nouvelle société «idéale». A partir de rien, ou presque. Ils ont deux vaches, vingt poules, une ferme (vide) et 25.000 dollars dans un coffre-fort. «Ils doivent pouvoir survivre en autarcie». Bon courage. Dans le même genre, vous avez aussi «The village», diffusé dès ce mois-ci en Israël. Cinq familles doivent construire une colonie (encore dans un coin paumé) et former une toute nouvelle communauté. Non seulement elles doivent cohabiter 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, mais en plus chaque famille aura des défis à relever. Le plus difficile? Ne pas s’énerver contre un membre de sa propre famille, prendre sur soi, rester uni malgré les nombreux «clashs».

Pas de pitié pour les célébrités

Terminé le temps où les stars étaient sur un piédestal à la télé. Le public va rigoler comme jamais avec «The Kamaras love you», à la télé dès ce mois-ci aux Pays-Bas. Le concept: des stars se rendent dans une tribu africaine pendant trois semaines pour comprendre leur mode de vie et découvrir leurs coutumes. Sauf que… tout ceci est une mise en scène de la production. La tribu existe bel et bien, mais plusieurs acteurs s’y sont incrustés. Au programme: de faux rituels absurdes et des situations délirantes, auxquels les célébrités vont prendre part sans se poser de questions, bien sûr. Dans un autre registre, «Olé!» (au Portugal) envoie six célébrités s’entraîner dans une arène pour réussir à la fin à attraper le taureau par les cornes. Littéralement. Un moyen de se débarrasser de chanteurs has been?

La téléréalité touche à «Intouchables» 

Parmi les nouveaux programmes présentés par The Wit ce lundi, «Buddy for hire». Oui, les Pays-Bas (encore eux) l’ont fait. S’inspirer du film Intouchables pour un programme télé d’un nouveau genre. Le pitch? Une jeune personne qui ne fait rien de sa vie va devoir s’occuper d’une personne qui, en raison d’un handicap physique, ne peut rien faire de la sienne. L’objectif étant de l’aider à profiter de la vie au maximum.  

L’amour, toujours

Le coup de foudre, que les Américains appellent «love at first sight» dans leurs comédies à l’eau de rose, vous connaissez certainement. Mais pas encore «Married at first sight» (littéralement, «marié au premier regard»). Depuis septembre, le Danemark propose dans cette émission à des célibataires de se confier à des «experts» et de leur donner tous les critères possibles afin qu’ils dénichent leur âme sœur. Les candidat(e)s rencontrent les hommes et femmes de leur vie… le jour de leur mariage. Oui, ils se marient, et emménagent même ensemble (pourquoi attendre à ce stade-là?). Après quatre semaines de vie commune, ils doivent décider s’ils continuent ou s’ils divorcent. Un poil plus farfelu (mais avec beaucoup moins de pression pour les candidats), «Guys in disguise» (Israël) met en scène une célibataire qui cherche l’amour: elle va avoir droit à deux rendez-vous avec deux garçons affublés de gros costumes de lapins roses ou de canard. Bref, pas du tout glamour. La demoiselle va quand même devoir faire un choix parmi les deux prétendants… avant de découvrir que sous ces déguisements ridicules se cachent deux jeunes hommes qu’elle connaît déjà et qui l’admiraient secrètement.