«Au Danemark, "Borgen" est devenue une réalité parallèle»

Alice Coffin

— 

Sidse Babett Knudsen (Birgitte Nyborg) est une star au Danemark
Sidse Babett Knudsen (Birgitte Nyborg) est une star au Danemark — Borgen

En France, la troisième et dernière saison de Borgen est diffusée jeudi 3 octobre à 20h30. Au Danemark, c’en est déjà terminé des aventures de Birgit Nyborg, ex-première ministre danoise à la reconquête du pouvoir en cette ultime saison. Pendant trois ans, «Borgen» a passionné 1,6 million de Danois chaque dimanche soir. Ce qui fait beaucoup, dans un pays de 6 millions d’habitants. «20 Minutes» a demandé à trois d’entre eux ce qu’ils en avaient pensé et quelle influence la série avait eu au Danemark.

Un futur ministre refuse d’être dérangé alors qu’il regarde la série

 «Cette série a eu un succès immédiat», raconte Marius Hansten, conseiller culturel à l’Ambassade du Danemark. «A Copenhague où l’on peut facilement les croiser, les actrices et les acteurs sont devenus très célèbres», explique Camilla Graff Junior, metteuse en scène. «"Borgen" chez nous est très connu et très reconnu, estime Solveig Gram Jensen, journaliste au Jilland Posten. C’est presque religieux! Les médias en parlent beaucoup ici, et le lundi matin après la diffusion du dimanche soir, c’était le gros sujet de discussion entre les gens!»

La Borgenmania avait pris de telles proportions que l’ex-ministre de la Culture Uffe Elbaek a raconté à ses collègues du Parlement européen que lorsque sa cheffe de parti l’avait appelé pour lui annoncer qu’il était ministre, il ne voulait pas lui parler car il était en train de regarder «Borgen»!

«Borgen» a influencé le regard que les Danois portent sur les femmes politiques

«La série a beaucoup marqué le débat public note Marius Hansten. Comme il y a eu un travail méticuleux de documentation des scénaristes, "Borgen" c’est vraiment le nom donné au bâtiment du Parlement,  les décors de la série reproduisent très fidèlement son intérieur, les Danois trouvent que la série correspond à la réalité». Mieux, estime Camilla Graff Junior, «elle a contribué à la modifier en fournissant un modèle. Il y a eu une femme première ministre dans cette fiction juste avant qu’une femme accède vraiment à ce poste dans la vraie vie! "Borgen" a influencé le regard que les Danois portent sur les femmes politiques. Car pour une grande partie du pays, cette série est devenue une réalité parallèle».