Pour Nonce Paolini, LCI sera gratuite ou ne sera plus

Benjamin Chapon

— 

Nonce Paolini, PDG du groupe TFI en juin 2012
Nonce Paolini, PDG du groupe TFI en juin 2012 — ERIC PIERMONT / AFP

None Paolini met la pression. Alors que le Sénat examine cette semaine une nouvelle loi sur l’audiovisuel, le PDG de TF1 ne conçoit pas que LCI, actuellement payante, ne puisse pas devenir gratuite. «La gratuité est la seule voie d'avenir pour LCI, a-t-il expliqué lundi lors d’un déjeuner de presse. Le choix du clair pour la chaîne n'est pas un choix mais une nécessité

La bourse ou la vie

La prochaine loi pourrait donner au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel la possibilité de faire devenir une chaîne payante au gratuit.

Nonce Paolini a annoncé que si LCI ne pouvait profiter de cette décision, il la fermerait.

Actuellement en déficit et n’attirant que 0,2% de part d’audience moyenne, LCI subit la concurrence des deux chaînes d’info en continu de la TNT gratuite, iTélé et BFM TV.

Quand il y en a pour deux…

«Pour l'instant LCI est dans le ghetto du payant, a estimé Nonce Paolini. Si la loi est votée, il faudra travailler pour persuader le CSA, avec un projet éditorial. Il n'est pas sûr qu'on gagne.»

A ceux qui estiment que l’arrivée d’une troisième chaîne d’info en continu risquait de nuire financièrement aux trois, le PDG de TF1 a répondu qu’il y avait «de a la place pour trois chaînes d'info gratuites en France, je ne vois pas pourquoi ce duopole persisterait.»