«Breaking Bad»: Le dernier épisode de la série, un secret extrêmement bien gardé

Anaëlle Grondin

— 

Les acteurs Aaron Paul (à gauche) et Bryan Cranston (à droite) dans la série «Breaking Bad».
Les acteurs Aaron Paul (à gauche) et Bryan Cranston (à droite) dans la série «Breaking Bad». — AMC

Les fans de «Breaking Bad» vont avoir le cœur lourd. Ce dimanche soir, le clap de fin retentira sur la chaîne américaine AMC.  Comment s’achèveront les péripéties de Walter White, prof de chimie sympathique atteint d’un cancer qui s’est transformé, en cinq saisons, en fabricant de méthamphétamine impitoyable et à l’égo surdimensionné pour assurer l’avenir de sa famille?

Alors que les brillants acteurs de la série, et notamment Bryan Cranston dans le rôle principal, multiplient les interviews ces derniers mois, aucun détail n’a fuité sur l’épisode final. «La fin sera sans concession», s’était contenté de déclarer Aaron Paul, alias Jesse Pinkman, questionné par 20 Minutes en janvier dernier. Il confiait à la télé américaine récemment qu’il était parfois tenté d’en dire plus aux fans. «Les gens viennent vers moi constamment, me suppliant de leur raconter le dénouement du show. On me harcèle sans arrêt», racontait-il à l’animateur Jimmy Kimmel le 18 septembre. Mais connaît-il la fin en détails, au moins?

Plusieurs fins différentes, par précaution

Pendant le tournage des derniers épisodes, les parties du script les plus croustillantes étaient recouvertes de noir. «J’avais l’impression de travailler pour la CIA», racontait en août au Telegraph Dean Norris, alias Hank Schrader, le beau-frère de Walter White agent à la DEA.

Les acteurs principaux ont tourné leurs scènes séparément chaque fois que cela était possible pour garder le secret jusqu’au bout,  affirme The Guardian. Vince Gilligan, le créateur de l’excellente série, est même allé jusqu’à tourner plusieurs fins différentes par peur des fuites. Et même les hauts responsables de Sony Pictures, qui produit «Breaking Bad», ne savent pas ce que Walter White va devenir, poursuit le quotidien britannique.

Un succès planétaire

Diffusée dans plus de 170 pays selon The Guardian, «Breaking Bad» fait partie des recherches les plus effectuées sur Google. Lors de son retour sur AMC le mois dernier pour l’ultime saison, la série primée aux derniers Emmy Awards a fait l’objet de près de 7 millions de mentions sur Twitter. Ce jour-là, «Breaking Bad» a explosé son record d’audience avec 5,9 millions de téléspectateurs. Un record battu pour la diffusion de l’avant-dernier épisode. Le show pourrait faire encore mieux ce dimanche soir.

>> Si vous avez manqué le début: «Breaking Bad»: Les cinq saisons résumées de cinq façons brillantes par des fans très inventifs

>> A votre avis, comment va se terminer la série? Quel est votre scénario idéal? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.