«La belle et ses princes presque charmants»: Pour la saison 3, les princes pourront choisir leur belle

TELEVISION W9 explique à «20 Minutes» la nouveauté de la saison 3 de son émission de rencontres, qui devrait «donner un coup de pouce à la beauté du cœur»…

Annabelle Laurent
— 
 Jade, Coralie et Laeticia, les trois belles de la saison 3. 
 Jade, Coralie et Laeticia, les trois belles de la saison 3.  — ©PIERRE-OLIVER/W9

Pauvres «prétendants». Leur «beauté intérieure» n’aura convaincu ni Marine, ni Nelly, les «belles» des deux premières saisons de «La belle et ses princes presque charmants», chacune repartie au bras d’un «séducteur», bellâtre à la plastique parfaite. Parce que la vie est décidément trop injuste, W9 change la formule, avec une nouveauté pour le début de saison.

L’an dernier, la belle avait été grimée en «fille ordinaire». Pour cette saison 3, prévue avant la fin 2013, les célibataires au physique ingrat ne découvriront pas une, mais trois belles. A eux de choisir leur favorite. «Dans les trois premiers épisodes, ils peuvent, à l’aide de pièges, de stratagèmes, juger de la sincérité des trois belles, puis en éliminer deux, explique Pierre-Guillaume Ledan, responsable des programmes W9. Les séducteurs découvrent au second épisode qu’ils n’ont, eux, aucun pouvoir de décision». L’objectif: «donner un petit coup de pouce à la beauté du cœur».

Avec une moyenne d’1,4 million de téléspectateurs pour la saison 2, le retour de l’émission sur W9 est facilement compréhensible, mais la chaîne voulait, pour ce début de saison comme pour le précédent, «quelque chose qui mette du piment». W9 prévoit par ailleurs le retour de six anciens candidats des deux premières saisons dans «Les princes de l’amour», une sorte de spin-off qui partira en tournage «dans peu de temps». «Il y a trois prétendants, trois séducteurs, explique Pierre-Guillaume Ledan. Des jeunes filles leur ont écrit pour leur déclarer leur flamme, et on découvrira au fur et à mesure qui elles sont.»