«Prison Break» : l'Audimat fait une échappée belle

©2006 20 minutes

— 

L'épisode final de la première saison de « Prison Break » battra-t-il, ce soir à 20 h 50, le record d'audience de mercredi dernier ? Grâce à cette série américaine implantée dans l'univers carcéral, M6 avait réalisé son meilleur score depuis deux ans. Coiffant même TF1 avec 7 millions de téléspectateurs, soit 28,1 % de parts de marché (PDM). « Ce résultat est très surprenant, note Alix Nicole, responsable des acquisitions de la télévision suisse romande. Ici, comme partout dans le monde, ce récit d'une évasion mouvementée marche plutôt bien, mais cela n'a rien à voir avec l'engouement français. » Soixante-dix pays ont acheté « Prison Break » à la chaîne américaine Fox, qui diffuse actuellement la deuxième saison. « Elle fait partie des must du moment, note Georgi Chakarov, chef du développement de l'antenne bulgare Nova TV. Mais, chez nous, elle n'a pas spécialement plus de succès que d'autres. » Même en Australie, où un parc de divertissement s'est pourtant inspiré de cette fiction carcérale, l'Audimat n'est pas aussi fort. Avec 5,7 millions de fidèles depuis fin août, « le nombre de téléspectateurs français équivaut à deux tiers des fans des Etats-Unis », détaille Bernard Majani, directeur des acquisitions de la Six.

« Pas la peine d'aller chercher des explications culturelles, estime Bertrand Villegas de The Wit, observatoire des médias. Il n'y a pas de goût hexagonal particulier pour les mecs chauves à tatouages [allusion au look du héros] ! La clé du succès repose davantage sur la case allouée à la série. » Dans aucun autre pays, elle n'est diffusée sur l'une des principales chaînes commerciales, « en prime time de surcroît », ajoute Bertrand Villegas. Un choix « toujours délicat, souligne Christine Bouillet, directrice adjointe de la programmation de M6. Et, pour être honnête, nous n'avions pas prévu ce raz-de-marée. Il est certain que l'adéquation avec notre public a joué, mais il ne faut pas oublier la qualité exceptionnelle de “Prison Break”. » Histoire de prolonger le plaisir, la Six propose ce soir, à 22 h 30, un docu sur « les secrets de la série » et le premier épisode de la saison 2. Suite attendue en 2007.

Alice Coffin