Présidentielle : Canal+ sonde les sondeurs

©2006 20 minutes

— 

Inédit. Depuis septembre, le réalisateur Alain Hertoghe tourne, pour le magazine de la chaîne Canal+ « Lundi investigation », un 52 minutes au coeur de l'institut de sondage Ipsos. « Je voulais monter un film sur la course à l'Elysée, explique-t-il. A mon avis, les personnages les plus intéressants dans cette histoire ne sont pas les politiques, mais l'opinion publique. » Or, qui est payé pour la photographier, voire la manipuler sinon les sondeurs ? Malgré les soupçons qui pèsent sur les « mesureurs » d'opinion, Pierre Giacometti, directeur général d'Ipsos, a accepté de lever un pan du voile. « Nous avons seulement demandé au réalisateur de respecter la confidentialité de certaines enquêtes privées. » Une invitation à faire l'impasse sur la boulimie de sondages des présidentiables. Alain Hertoghe espère pourtant confesser des candidats sur leur addiction à ces baromètres. Pour les convaincre, il précise que l'enquête sera diffusée au lendemain de l'élection.

Christel Brigaudeau