Hervé Brusini : «L'adhésion a été puissante»

©2006 20 minutes

— 

Hervé Brusini, directeur délégué de l'information de la Trois.

Comment le « 19/20 » a-t-il été accueilli en 1986 ?

A l'époque, toutes les chaînes diffusaient des infos régionales, mais avec distance ! Je travaillais alors à Antenne 2, et on était plutôt condescendant à l'égard de ce journal, dont la première partie était délocalisée.

Et puis...

Et puis l'adhésion a été puissante ! L'audience a atteint les 40 % de parts de marché (PDM) ! Désormais, elle se stabilise à 26,1 % de PDM, soit 4,3 millions de fidèles. Grâce à ses 79 éditions, le « 19/20 » fait partie de la vie des familles. Quand vous arrivez dans une ville, le premier panneau indique la mairie, le deuxième les locaux de France 3 !

Comment expliquer ce succès ?

Nous évitons le jargon technocratique, et nos présentateurs ne sont pas perçus comme des vedettes parisiennes.

L'implantation locale induit-elle un traitement spécifique de l'actu ?

Elle contraint à la rigueur. Car les journalistes croisent leurs téléspectateurs dans les rues de Clermont ou de Périgueux. Cette proximité permet aussi de mieux traiter les événements nationaux. Lors de l'incendie du bus à Marseille, notre rédaction locale a pu expliquer que cela resterait un acte isolé. Elle avait constaté qu'aucun autre élément n'annonçait d'émeutes.

Les syndicats de France 3 se sont alarmés, ces derniers mois, de la diminution de l'info régionale...

Il n'en est pas question pour le « 19/20 » car c'est le trésor de la Trois. Il emploie plus de 1 500 journalistes et incarne la nature profonde de la chaîne : de près, on se comprend mieux.

Etes-vous en concurrence avec France 2 ?

Non. Nos publics sont différents. Bizarrement, à 20 h, nos téléspectateurs passent sur TF1, et pas sur la Deux. Nous avons, les mêmes fidèles que le journal de 13 h de Jean-Pierre Pernaut.

Que souhaitez-vous au « 19/20 » ?

Toujours plus de diversification ! Géographique certes, mais aussi programmatique. Nous devons lutter contre le formatage et ne pas hésiter à diffuser des reportages de trois ou quatre minutes. C'est la garantie de notre singularité.

Recueilli par Alice Coffin

L'émission anniversaire du « 19/20 » prévue ce soir, a été annulée en raison d'une grève du personnel de la chaîne, concernant les salaires.