Quand la télé joue les auxiliaires de justice

©2006 20 minutes

— 

Ce soir sur France 2, demain sur TF1. Sylvie Noachovitch, avocate anti-arnaques sur le plateau de Julien Courbet, est d'abord experte ès erreurs judiciaires. C'est à ce titre que Philippe Pichon l'a suivie au fil de son documentaire « Ils ont dit coupable », à 23 h sur la Deux. « J'ignorais qu'elle officiait sur la Une, précise-t-il. Je m'intéressais à son combat bénévole pour obtenir la révision du procès de Raphaël Maillant, qui a été incarcéré dix ans pour un meurtre qu'il a toujours nié. » Pour Maître Noachovitch, entre ses plaidoiries version « Sans Aucun Doute » et sa prestation dans ce doc, « le lien est évident : la télévision me sert à faire avancer la justice ». Douteux mélange des genres ? « Non, réalisme. On résout des cas désespérés chez Courbet et la diffusion de ce film permettra de trouver de nouveaux témoins susceptibles d'innocenter mon client. »

Alice Coffin