BFM TV ne fait pas profil bas

©2006 20 minutes

— 

Malgré la tourmente BFM TV garde la tête haute. Le CSA a, mardi, mis en demeure la chaîne pour infraction à sa convention. Elle avait bravé, le 17 octobre, l'interdit des chaînes parlementaires en diffusant le débat des socialistes en direct. BFM TV avait déjà été condamnée lundi pour ce piratage, par le tribunal de commerce (voir édition du 23 octobre). Sans coup férir, l'antenne a publié mercredi dans Le Monde un encart publicitaire vantant le « pluralisme de l'information », stigmatisant « la dérive concurrentielle de La Chaîne Parlementaire », et dénonçant cette « forme de privatisation et de marchandisation de la politique ».