Le CSA envisage de la pub pour le cinéma à la télévision

TELEVISION Les chaînes de télévision risquent d’apprécier l’arrivée de nouveaux annonceurs …

A.D, avec AFP
— 
Olivier Schrameck à Paris le 19 mars 2013.
Olivier Schrameck à Paris le 19 mars 2013. — WITT/SIPA

De la pub pour les films bientôt à la télévision? Le Conseil supérieur de l'audiovisuel, présidé par Olivier Schrameck, a annoncé ce jeudi dans un communiqué qu’il «a décidé d’engager une réflexion sur la publicité pour le cinéma à la télévision».

«Les organisations professionnelles concernées, le Centre national du cinéma et de l’image animée, les chaînes de télévision ainsi que les acteurs de la filière publicitaire seront invités à s’exprimer sur cette question dans le cadre d’auditions qui débuteront dans la seconde partie du mois de juin», a précisé la haute autorité.

10 millions d’euros de recettes

A l’issue des auditions, le CSA souhaite des propositions «qu’il souhaite voir soumises à la concertation d’ici la fin de l’année». Dans un contexte économique difficile en matière de publicité, les chaînes de télévision risquent d’apprécier l’arrivée de nouveaux annonceurs. L’ouverture de la publicité cinématographique pourrait rapporter 10 millions de recettes selon une étude récente, indique l’AFP.

A Cannes, Christine Kelly, membre du CSA, avait déjà évoqué cette possibilité à l’AFP: «En France, depuis les débuts de la télévision, la publicité pour le cinéma a été interdite, dans l'idée de se prémunir de grandes campagnes financées par des films étrangers. Avec ce protectionnisme, la France se distingue en Europe. Elle a été plusieurs fois critiquée pour cela par la Commission européenne.»