Jacques Chirac : une carrière en vidéos

— 

L'ancien responsable de la section RPR de Paris, Guy Legris, a catégoriquement nié mardi toute responsabilité du parti de Jacques Chirac dans l'inscription de "faux électeurs" pour doper le score de l'UDF Jacques Dominati aux municipales de 1989.
L'ancien responsable de la section RPR de Paris, Guy Legris, a catégoriquement nié mardi toute responsabilité du parti de Jacques Chirac dans l'inscription de "faux électeurs" pour doper le score de l'UDF Jacques Dominati aux municipales de 1989. — Joël Robine AFP/Archives

Une conférence de presse de Jacques Chirac en juillet 1967 alors qu’il est secrétaire d’Etat aux Affaires sociales : voir

Un portrait de Jacques Chirac, en 1970, âge de 38 ans, alors secrétaire d'Etat à l'économie et aux finances, chargé du budget : voir

Jacques Chirac, ministre de l’Intérieur, au Conseil des ministres sous Pompidou (journal de l’ORTF du 6 mars 1974) : voir

Passation des pouvoirs à l'hôtel Matignon entre Pierre Messmer et Jacques Chirac qui lui succède au poste de Premier Ministre, en mai 1974 : voir

Les vacances de Jacques Chirac dans le Var en août 1974 : voir

Jacques Chirac, Premier ministre en 1975, visite un avion Jaguar : voir

Jacques Chirac reçoit en mai 1975 le dirigeant chinois Deng Xiaoping : voir

Jacques Chirac en séminaire à Rambouillet en 1975 en compagnie de Valéry Giscard d’Estaing : voir

Jacques Chirac, en décembre 1976, au Congrès fondateur du RPR : voir

L’élection de Jacques Chirac à l’Hôtel-de-Ville de Paris en 1977 : voir

Jacques Chirac se lance comme candidat dans la présidentielle de 1981 : voir

Un discours aux Français lors du premier tour de la présidentielle de 1981 : voir

Une bourde lors de la soirée électorale des législatives de 1981 : voir

L’annonce de la candidature à la présidentielle de 1988 : voir

Le débat Mitterrand/Chirac pour le second tour de la présidentielle de 1988 : voir

Jacques Chirac démissionne de son poste de Premier ministre en 1988 : voir

La fille de Jacques Chirac, Laurence, tente de se suicider en 1990 : voir

En 1991, le célèbre dérapage du « Bruit et de l’Odeur » lors d’un discours sur l’immigration : voir

Jacques Chirac au mariage de sa fille Claude en 1992 : voir

« Mangez des pommes ! » martèle Jacques Chirac lors de la campagne présidentielle de 1995 : voir

En 1995, au soir du second tour de la présidentielle, course-poursuite avec la Citroën CX du nouveau président : voir

Investiture officielle de Jacques Chirac comme cinquième président de la Vème République : voir

Jacques Chirac au salon de l’Agriculture de 1996 : voir

Jacques Chirac à propos de la mort de Mitterrand en 1996 : voir

Jacques Chirac annonce la dissolution de l’Assemblée nationale en 1997 : voir

Jacques Chirac et Lionel Jospin à Amsterdam en 1997 dans une situation très cohabitationniste : voir

Jacques Chirac lors de la Coupe du monde de 1998 : voir