Votre soirée télé: «Les Anges de la téléréalité» vs «Confessions intimes»

Anne Demoulin

— 

Nabilla, «non mais allo quoi?»
Nabilla, «non mais allo quoi?» — Capture d'écran 20 minutes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur «Sex and the City» sans jamais oser le demander sur OCS Max à 20h05 dans la série documentaire «Showrunners». Sous les stilettos et les répliques affutées de Sarah Jessica Parker se cache un homme: Michael Patrick King.

Après le roi, la reine. «God Save the Queen» passe à 20h50 sur Arte. Au lendemain du décès de la controversée Margaret Thatcher, le documentaire Ballade pour une reine de Don Kent prend une dimension toute particulière. Il revient sur les soixante années de règne d’Elisabeth II au travers d’une série de témoignages glanés aux quatre coins du Royaume-Uni et montre toute l’ambivalence des sentiments des sujets britanniques pour leur reine.

Allô? Allô quoi! Sur NRJ12 à 20h50, c’est la reine du buzz Nabilla de l’émission «Les Anges de la télé-réalité» que l’on retrouvera sur «Le grand prime». Un succès qui déconcerte certains, mais dont tout le monde parle.

Comme «Les anges de la télé-réalité», «Confessions Intimes» présenté par Marion Jollès Grosjean à 23h20 sur TF1 est un des programmes les plus commentés du PAF sur Twitter. Thème de la polémique du jour: «Je ne veux pas être une femme soumise».  Sauf qu’à la différence des «Anges», ici, il n’y a – normalement – pas de mise en scène…