L'infirmière de «Koh Lanta» parle

TELEVISION Agnès Auberger, l'infirmière de la téléréalité «Koh Lanta», a donné sa version des faits au micro de RTL...

A. K.

— 

Le jeu  de la poursuite dans «Koh-Lanta».
Le jeu de la poursuite dans «Koh-Lanta». — CHRISTOPHE CHEVALIN/TF1/SIPA

Après le réalisateur, l'infirmière. Agnès Auberger travaillait sur la dernière saison de «Koh Lanta», endeuillée par la mort de Gérald Babin suite à une défaillance cardiaque, et par le suicide du médecin de l'émission, le Dr Thierry Costa. Elle a accordé lundi une interview à Marc-Olivier Fogiel sur RTL.

Interrogée sur une possible erreur de diagnostic, elle a précisé: «C'est toujours le médical qui a priorité dans l'aventure et même parfois contre la production… (...) A aucun moment Gérald nous a paru inquiétant», précisant que ses symptômes «rentraient tout à fait dans le cadre d'une déshydratation, d'un coup de chaud suite à l'effort qu'il venait de fournir…» Sur le temps d'intervention, elle a souligné qu'elle et le Dr Costa étaient «tellement confiants dans sa capacité de récupération» qu'ils ont «attendu un bon moment» avant de l'évacuer vers l'infirmerie, pensant  même «qu'il pourrait peut-être participer à la phase finale». Elle a également confirmé que l'anomalie cardiaque dont souffrait le candidat était indécelable, l'électrogramme qu'il avait passé lors du contrôle médical préalable à l'émission étant «normal».