«Koh-Lanta»: Denis Brogniart sort de son silence

TELEVISION L'animateur se dit «dévasté» après la mort d'un candidat de «Koh-Lanta» et le suicide du médecin de l'émission...

A.L.

— 

Denis Brogniart, Koh Lanta, saison 11
Denis Brogniart, Koh Lanta, saison 11 — A. Issock / ALP

Son compte Twitter, très actif en temps normal, y compris au début de son séjour au Cambodge, était réduit au silence depuis la mort de Gérald Babin le 22 mars dernier. L’animateur, aux commandes de l’émission depuis 2001, s’est exprimé pour la première fois ce jeudi sur le site de TF1, au travers d’une lettre adressée aux téléspectateurs dans laquelle il dit avoir été «dévasté» par la mort de Gérald Babin puis par celle de Thierry Costa, le médecin de l’émission, le 1er avril.

«[Thierry Costa] était mon ami»

«Gérald ne laissait personne indifférent. Son sourire communicatif, sa gentillesse et sa prévenance m’ont marqué», écrit-il. L’animateur estime que «tout a été mis en œuvre pour que Gérald soit pris en charge dans les meilleures conditions» et dit sa «colère» contre les «allégations destructrices» qui ont mis en cause l’organisation des secours et le travail de Thierry Costa.

«Thierry a exercé son métier avec un grand professionnalisme (…)  Il était un grand médecin. Il incarnait la joie de vivre. Il était depuis trois ans mon complice de sport, mon partenaire de course à pied. C’est à lui que j’aimais me confier. Il avait toujours un mot sympa pour les autres. Il était mon ami, un homme qui faisait l’unanimité auprès des aventuriers et des membres de la production. La médecine était sa vocation, sa raison de vivre. Voilà pourquoi il n’a pas supporté qu’on le salisse, qu’on mette en doute ses compétences et son engagement», écrit-il encore.

Avant de conclure en disant son espoir que l’enquête «se déroule dans la sérénité et permette de faire toute la lumière sur ces événements tragiques, afin que la vérité soit dite».

Lettre ouverte de Denis Brogniart - Koh-Lanta