Si le virus H5N1 se propage, France 5 assurera les cours

©2006 20 minutes

— 

France 5 invente des parades à la grippe aviaire. En cas d'épidémie catastrophe, les jeunes Français seraient invités à rester chez eux. Et à poursuivre leur scolarité... devant le petit écran. « Tous les ministres ont l'obligation, dans leur secteur, d'envisager un plan d'urgence », explique Dominique Antoine, secrétaire général du ministère de l'Education nationale. La Rue de Grenelle a opté pour des cours télévisés et radiophoniques, qui seraient diffusés sur France 5 et France Culture si le pire survenait.

« Evidemment, nous n'avons pas sollicité TF1 ou NRJ, précise Dominique Antoine. Au nom du service public, France 5 a accepté. Nous offririons un dédommagement pour les pertes publicitaires. » Car, à raison de 30 heures hebdomadaires, la grille de la chaîne serait lourdement squattée. L'équivalent d'un mois de « téléleçons » a déjà été mis en boîte. Délivrées par de vrais profs, elles sont émaillées de pastilles pédagogiques, plus ludiques, animées par des acteurs. Coût de l'opération : 1 million d'euros.

Alice Coffin