«The Voice»: La guerre des coachs est déclarée

TELE Si vous avez manqué «The Voice» samedi soir, petit résumé pour briller à la machine à café...

Benjamin Chapon et Anne Demoulin

— 

Luc Arbogast et Thomas Vaccari dans «The Voice».
Luc Arbogast et Thomas Vaccari dans «The Voice». — Philippe Leroux/SHINE FRANCE

Nouvelle phase du concours et nouvelle règle du jeu pour cette seconde saison de «The Voice». Samedi, le premier volet des «battles» du télé-crochet de TF1 s’est imposé une fois encore en tête des audiences face au match du tournoi des 6 nations, réunissant 7,9 millions de téléspectateurs en moyenne selon Médiamétrie, soit 34% de part d’audience. La guerre des coachs est déclarée!

Des alliés VIP

Comme l’an passé, les coachs ont fait appel à d’autres talents de la chanson pour entraîner leurs candidats et élaborer le meilleur plan de «battle». Christophe Willem et Alain Chamfort sont venus aider Jenifer. Grégoire, l'interprète du tube «Toi + moi» et Patrick Fiori ont accouru pour seconder Garou. Lara Fabian a accepté de rentrer dans le jeu aux côtés de Florent Pagny, tout comme Chimène Badi. Louis Bertignac, qui avait essuyé un refus de Carla Bruni, a finalement reçu l’aide de Paul Personne et Joyce Jonathan.

Une règle stratégique

Comme l’an passé, à l’issue de chaque battle, le coach choisit de garder le candidat qui participera aux primes en direct. A la différence de la première saison, celui qui n’est pas retenu peut être repêché par un autre coach, qui le récupère ainsi dans son équipe.

«C’est une bonne règle qui relance l’intérêt des battles parce que l’on doit à nouveau argumenter pour attirer de talents. L’an dernier, pour les battles, je m’étais un peu ennuyé, parce qu’à part choisir les duos et les chansons, on n’a pas le temps de faire grand-chose», a confié à 20 Minutes Florent Pagny.

Le pillage des talents de Garou

Florent a démarré les battles avec de l’artillerie lourde avec un duo opposant Nadja à Sandy sur «Proud Mary» de Tina Turner. Nadja quitte le show. Garou enchaîne sur une battle entre Tyssa et Yoann. Le duo formé sur «Can You feel it?» convainc tout le monde. Garou choisit Yoann, et Tyssa est récupéré par Louis Bertignac. Sa seconde battle verra le départ de Fanny Leeb et la sélection d’Angelina.

 «Pendant les battles, c’est moi qui me suis fait piquer le plus de talents. Je ne sais si c’est bon ou mauvais signe. Soit j’avais fait un super boulot pendant les auditions et tous les bons sont chez moi, soit je choisis systématiquement le mauvais candidat aux battles», a expliqué le chanteur québécois.

 Jenifer, apte au combat

Louis Bertignac oppose Keekee à Cécilia. Cette dernière remporte le march sur «Marcia Baila» des Rita Mitsouko. Pour sa deuxième battle, Bertignac oppose à nouveau deux  filles: Marlène et Maéva sur Sinead O’Connor.  Marlène remporte la mise.

 

Thomas et Luc ont interprété «Mad World» de Tears For Fears dans la première battle de Jenifer. Elle choisit Luc, et Thomas est récupéré par Garou. Sur le titre de Bruno Mars, la belle brune préférera Anthony à Jo Soul. «Les battles avaient été un moment difficile pour moi l’an dernier, j’avais des états d’âmes, je me sentais coupable d’éliminer certains talents. Cette année, je me suis un peu endurcie. Je pleure moins», a reconnu la chanteuse d’origine corse, qui a également piqué Florian, également corse, à Florent Pagny.