«The Voice», petite typologie des candidats

TELEVISION Les différentes catégories de candidats qui font le succès de «The Voice»...

Anne Demoulin

— 

Sarah a 16 ans, sa performance a conquis Jenifer.
Sarah a 16 ans, sa performance a conquis Jenifer. — LAURENT VU/SHINE FRANCE/BURE

Encore et encore. Le 6e épisode des auditions à l’aveugle de «The Voice» sur TF1 se hisse encore en tête des audiences avec 8,9 millions de téléspectateurs, soit 39% de part d’audience. «The Voice» nous a encore servi les mêmes candidats. Petite typologie.

Des fils et filles de

Après Raphaël Ségara, le fils d’Hélène, et Sophie Tapie, la fille de Bernard, ce samedi c’est Fanny Leeb, la fille de Michel, qui est venue interpréter «Please don't stop the music» de Rihanna. Sa voix a séduit Garou et Jenifer, la fille de l’imitateur a succombé à l’accent québécois.

Des stars déchues

Après Claire des L5 et Chris du boys band G-Squad, la chanteuse israélienne Esther Galil est venue tenter sa chance. En 1971, elle avait connu la gloire avec «Le jour se lève», repris depuis par Nicoletta, Patricia Kaas et Garou. Ce dernier a d'ailleurs été récompensé du trophée de la «chanson de l'année» sur TF1 avec ce titre. Malheureusement, elle n’a pas été sélectionnée.

Des ovnis prodigieux

Souvenez-vous par exemple de Luc Arbogast, sorti tout droit du Moyen-Age avec son bouzouki. Ce samedi, «The Voice» a présenté des triplés. Les 3nity Brothers se sont présentés devant les fauteuils des coachs en reprenant le titre «When a man loves a woman» de Percy Sledge. Leur prestation a séduit Louis Bertignac.

Des jeunes filles en fleur

Ce sont des filles. Elles ont seize ans. Elles ont du talent. Elles s’appellent Sophit-Tith sur D8, Louanne, Laura et Claire sur TF1. Ce samedi, c’est la jolie Sarah qui, du haut de ses seize ans, a posé sa voix majestueuse sur le titre «Listen» de Beyoncé.

Des candidats recalés

Les anciens candidats de la téléréalité font leur tournée. Après la «Nouvelle Star», Jo Soul, alias Jonathan de la saison 1 et Gérôme Gallo de la saison 3, ont intégré «The Voice». Lois, quant à elle, sortait de «La France a un incroyable talent».

Des troisième sexe

A 17 ans, elle cultivait son look androgyne. Garou s'était même trompé en pensant que la jeune fille était un garçon. Et l’ambivalence à «The Voice», on aime. Surtout ceux qui ont une voix de femme, mais sont des hommes.  Ce samedi, la voix de Jonathan Urek a ainsi laissé planer un doute dans l'esprit des quatre coachs pendant quelques instants.

Des chanteurs professionnels

L’émission fait une belle place aux chanteurs professionnels qui veulent sortir de l’ombre. Vous avez l’impression de connaître Nuno Resende, sélectionné dans l’équipe de Florent Pagny? Normal, il a notamment joué dans La Belle et la Bête, Roméo et Juliette, Les demoiselles de Rochefort, Grease, Mozart, l'opéra rock et Adam et Eve.

Samedi, Mickaël Pouvin, le jeune homme à la voix androgyne,  qui a déjà enregistré une compilation de reprises, intègré la troupe d'une comédie musicale et participé à une émission de télé consacrée aux jeunes talents, incarnait la quintessence d’un bon candidat.