«Envoyé spécial» au Mali: Le CSA met en garde France Télévisions

A.G.

— 

Réuni en assemblée plénière le 12 février, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) annonce ce jeudi qu’il a décidé de «mettre fermement en garde» les responsables de France Télévisions. Le CSA explique dans un communiqué avoir constaté sur France 2, dans le magazine «Envoyé spécial» du 7 février dernier,  la diffusion d’«images difficilement soutenables» à l’occasion d’un reportage consacré à la guerre au Mali. Le CSA fait état de «plans répétés et particulièrement insistants sur les corps de personnes décédées, sans analyse correspondante», «susceptibles de constituer une atteinte à la dignité de la personne humaine».

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel appelle «l’attention des chaînes sur la nécessité de veiller au respect» de ce principe «qui s’applique également en ce qui concerne l’image des personnes décédées».