Best of: Pourquoi Jean Dujardin veut s'inspirer du «Saturday Night Live»

VIDEOS Jean Dujardin présente ce vendredi soir sur Canal+ «Le débarquement», un spectacle inédit de 90 minutes inspiré du «Saturday Night Live», la légendaire émission d'NBC...

Annabelle Laurent

— 

Joseph Gordon-Levitt en guest star du «Saturday Night Live» en septembre 2012
Joseph Gordon-Levitt en guest star du «Saturday Night Live» en septembre 2012 — NBC

C’est après avoir participé lui-même à l’émission pour les Oscars que Jean Dujardin a eu l’idée [sa danse avec Zoeey Deschanel en vidéo par ici]: et s’il concoctait un «Saturday Night Live» français? L’acteur a donc réuni sa bande. Ses amis Gilles Lellouche et Guillaume Canet, ainsi que Laurent Lafitte, Nicolas Bedos et Alex Lutz. Entourés de dix jeunes comédiens inconnus du public et sélectionnés sur casting, ils recevront aussi des «guest-stars»: Géraldine Nakache, Alexandra Lamy, Marion Cotillard, Mélanie Doutey, les Kaïra ou encore Joey Starr…

Après «sept mois de préparation» et le travail d’une «équipe de 150 personnes» (!),  l’émission est fin prête. Dujardin et Lellouche sont «excités comme des gosses» confie le premier à TV Mag. En direct et en prime-time, ils ont 90 minutes pour convaincre, car l’émission est pour l’instant un «one shot». On leur souhaite de réussir… mais on ne peut pas s’empêcher de leur rappeler à quel point la barre est haute, avec ces quelques grands moments du «SNL» de ces dernières années en vidéo. Nota Bene: l’émission est diffusée depuis trois décennies et a lancé la carrière de Bill Murray, Chris Rock et tant d’autres: autant dire qu’il n’y a là rien d’exhaustif.

Sad Anne Hathaway is sad

[Attention Spoiler]. C’est vache, mais si drôle. Invitée du «Saturday Night Live» mi-novembre, Anne Hathaway a fait rire tous les fans d’«Homeland» avec sa caricature de Carrie Mathison, l’agent bipolaire de la CIA alias la «drama queen» de la série, en larmes la moitié du temps, si possible sur fond de jazz et un verre de vin blanc à la main. La moue de Brody et la tête de chien battu de sa fille sont aussi imitées à merveille. Jouissif.

Joseph Gordon-Levitt est magique

Dans son speech inaugural commencé par le traditionnel «Live from New York, it’s Saturday Night!», Joseph Gordon Levitt citait en septembre son film préféré de l’été: Magic Mike. Avant de prouver au public qu’il n’aurait pas été si mal dans le rôle de Channing Tatum… Pluie de likes.

Lana outragée mais Lana libérée

D’autres invités sont moins brillants. Comme un passage au SNL est un must, se planter n’est tout simplement pas pardonnable. Celui de Lana Del Rey début 2012 a été qualifié par Brian Williams, l’«anchorman» d’NBC comme «la pire démonstration de manque de talent dans toute l’histoire du SNL». Mais trois semaines plus tard, la comédienne Kristen Wiig déguisée en Lana la défendait dans une parodie très bien sentie.



La reconversion de Natalie Portman

Ca remonte à 2006, mais c’est culte. Natalie Portman faisait à l’époque la promo de V pour Vendetta, et tout le monde la croyait sage. L’élève modèle d’Harvard s’est donc fait un plaisir de balancer une flopée de «fuck» dans une parodie de clip de rap encore hallucinante aujourd’hui.

Sarah Palin, le bouc-émissaire de 2008

Vous n’avez pas pu manquer les parodies de Sarah Palin par Tina Fey, en 2008. Tout avait commencé avec ce sketch de Tina Fey accompagnée d’Amy Poehler en Hillary Clinton. «Je crois que le réchauffement de la planète est causé par l'homme», dit Clinton. «Je crois que c'est juste Dieu qui nous serre plus fort dans ses bras», lui répond Fey en Palin. L’ancienne colistière de McCain est ensuite devenue le souffre-douleur de tous les imitateurs américains. Tina Fey a elle exploité le filon à fond.



Les «Lonely Island» sont sur un bateau…

Le SNL a son groupe de musique maison: les «Lonely Island», formé par les comédiens du show. Leurs paroles sont ridicules et leurs clips tout autant, mais ils font ça tellement bien qu’ils réussissent à s’offrir en «featuring» des stars aussi grandes qu’Akon, Nicki Minaj, Justin Timberlake et Lady Gaga.