20 Minutes : Actualités et infos en direct
TELEVISIONGhislaine Arabian: «Dans "Top chef", il y a des personnalités qui vont plaire davantage que le côté réac de Norbert»

Ghislaine Arabian: «Dans "Top chef", il y a des personnalités qui vont plaire davantage que le côté réac de Norbert»

TELEVISIONLa jurée la plus impitoyable de «Top chef» se confie à l'occasion du retour du concours sur M6...
Ghislaine Arabian, jury de Top Chef. 
Ghislaine Arabian, jury de Top Chef.  - Pierre Olivier/M6
Propos recueillis par Annabelle Laurent

Propos recueillis par Annabelle Laurent

Elle est la terreur des candidats de «Top chef». L’an dernier, Tabata l’avait même traitée de «peau de vache» hors antenne. A l’occasion de la quatrième saison de «Top chef», Ghislaine Arabian, première femme à avoir reçu deux étoiles au Guide Michelin pour son restaurant lillois, puis au pavillon Ledoyen à Paris, a répondu à nos questions.

>> Les nouveautés de la saison 4 de «Top Chef» à lire ici

«La grande cuisine n’a jamais été aussi proche de nous». Le slogan de cette année vous parle?
On a inclus des produits qui allaient attirer les candidats et les téléspectateurs vers des choses beaucoup plus faciles à acheter, et pas simplement réservées à un repas de fête. Je préfère manger un excellent merlan ultra bien travaillé qu’une langouste foirée, c’est net, clair et précis!

Les candidats ne l’ont pas vécu comme une punition?
Non. Mais ce n’est pas plus mal non plus qu’ils arrivent avec des idées préconçues et qu’on leur mette une claque dans la figure en leur disant: «Bon attendez, c’est bien joli, vous travaillez dans des palaces, vous avez l’habitude de toucher de jolis produits mais qu’est-ce que vous savez faire?». Je trouve que c’est très révélateur du talent du cuisinier. On les a beaucoup désarçonnés, mais ils sont tout à fait capables de nous sortir des choses géniales.

Vous n’avez pas de Norbert cette année…
Non, on n’a pas de Norbert, et heureusement! On a des personnalités très très attachantes qui nous désarçonnent, qui nous surprennent, et je pense que le public sera totalement capté par ça, plutôt que par le côté réac de Norbert l’an dernier.

Comment arrivez-vous à vous concentrer uniquement sur la cuisine? Les personnalités des candidats ne vous influencent pas?
Contrairement au public, nous on ne connaît pas leurs histoires, on en apprend un peu sur chacun au fur et à mesure. Mais moi, personnellement, ça ne m’influence pas. Ce n’est pas non plus que je m’en fiche, mais ce n’est pas le propos!

Il y a eu 50 jours de tournage. Vous avez le temps de vous rapprocher des candidats?
Moi je ne le fais pas. Je ne sais pas si le cas pour les autres jurés, et je ne veux pas le savoir! Il y a des anciens candidats que l’on revoit au détour d’événements, il y en a un chez qui je suis allée manger… Mais il faut que ce soit à Paris.

Vous venez de voir la première émission, que vous n’aviez pas vue. Vous en pensez quoi?
Je trouve ça drôle! Mais je ne vois aucune émission. Quand elles passent le lundi soir, j’ai autre chose à faire, et quand ça repasse, je suis en train de bosser. Je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai les DVD, je les regarderai peut-être un jour!