Après le coup de boule, le coup de pub

©2006 20 minutes

— 

TF1 se frotte les mains : rien de mieux qu'une revanche footesque pour attirer le téléspectateur et le publicitaire. Et le choc France-Italie pour les qualifications à l'Euro 2008, ce soir à 20 h 50, sentira bien la vengeance après la finale perdue de la Coupe du monde.

Du coup, la chaîne demande 130 000 e aux annonceurs pour squatter trente secondes d'écran pub à la mi-temps ! Samedi dernier, pour le match Géorgie-France, qui relevait aussi de cette compétition européenne, la portion de réclame n'était facturée « que » 50 000 e. Moins de la moitié, pour des audiences cumulant déjà 47 % de parts de marché et 6,1 millions de supporteurs. Cependant, selon Stéphane Martin, président du Syndicat national de la publicité télévisée, ces chiffres sont à relativiser : « Lors de la finale du 9 juillet, les trente secondes de pub se sont monnayées... 270 000 e ! »

Raphaëlle Baillot