Clark préfère l'«aparté» à l'interview

©2006 20 minutes

— 

Première ce midi de la nouvelle formule, quotidienne, d'« En aparté ». « Et non, je ne me montre toujours pas à l'antenne, puisque c'est la seule question qui intéresse les journalistes ! », a insisté Pascale Clark lors de la conférence de rentrée de Canal+. La seule question ? Non, mais l'intervieweuse se laisse difficilement interviewer. « Ce n'est pas mon problème », a-t-elle ainsi rétorqué à 20 Minutes au sujet de la malédiction pesant sur la case de la mi-journée. Qui a déjà usé Philippe Gildas, Géraldine Carré et Maïtena Biraben... « Pour cinq personnes ou 10 millions, je fais la même émission. » Quelle émission ? « Vous verrez... » On apprendra, quand même, que l'actu aura davantage de place dans cet appartement « plus spacieux ». Et, sinon, pourquoi Pascale Clark ne se montre-t-elle toujours pas à l'antenne ? « J'ai pas envie, j'vais pas me forcer. »

Alice Coffin