La série «Borgen» vue par son actrice-Premier ministre

Alice Coffin

— 

Sidse Babett Knudsen, actrice principale de la série «Borgen».
Sidse Babett Knudsen, actrice principale de la série «Borgen». — Mike Kollöffel / DR Fiktion / Arte

La série politique danoise «Borgen» ne manque pas de qualités. Excellent casting, intrigues politiciennes ou sentimentales, réalisation soignée... La liste pourrait être bien plus longue et pourtant, on retient surtout une chose de «Borgen»: Birgitte Nyborg, nom du personnage principal, Premier ministre danois de son état. Ou Sidse Babett Knudsen, nom de l’actrice qui l’incarne depuis deux saisons. Les deux se confondent. Car «Borgen» est d’abord l’histoire d’«une femme au pouvoir», sous-titre donné, en France à la série dont Arte diffuse à partir de ce jeudi, à 20h50, la deuxième saison. Et cette femme au pouvoir est si bien interprétée qu’il est parfois difficile de faire la différence entre l’actrice et le personnage. Qui est qui de Birgitte Nyborg ou Sidse Bibette Kndusen? 20Minutes a profité d’une conférence de presse pour tenter de faire la part des choses.

Birgitte Nyborg, vraie Premier ministre du Danemark?  La confusion est aisée.  Avant que ne débute le tournage, Helle Thorning-Schmidt a été élue Premier ministre. «Moi je ne m’inspire pas d’elle pour jouer, explique Sidse Bibette Knudsen. Je ne veux pas qu’on nous compare. Par exemple, pour préparer les scènes où je devais prononcer des discours j’ai plutôt regardé Obama.» Malgré ces précautions, la confusion est inévitable tant la série est désormais célèbre au Danemark.  «Parfois, rigole l’actrice, les gens se trompent. Ils disent: ‘Mais si, le Premier ministre a dit cela’, alors qu’en fait c’est le personnage de la série qui l’a dit!» 

Sidse Bibette Kndusen, la maîtresse du Borgen? «Borgen» veut dire château en danois. Si la série est écrite par trois hommes sous la houlette d’Adam Price, l’actrice a voix au chapitre. «J’ai œuvré pour qu’ils arrêtent de faire culpabiliser Birgitte.» Il est vrai qu’une grande partie de la saison 2 repose sur les sacrifices imposés à Brigitte Nyborg par sa fonction. Mais aurait-on autant insisté sur cet aspect si le personnage principal avait été un homme? «Pour certaines scènes, je me suis battue avec les trois hommes qui les écrivaient! Par exemple, lors d’une scène de séduction où je ne trouvais pas très digne ce qu’ils voulaient faire faire à Birgitte!» Impossible d’en dire plus sans dévoiler l’intrigue…

 

Bientôt une troisième saison

Désormais diffusée dans 60 pays, notamment en Amérique du Sud, «Borgen» série multi-primée sera de retour en janvier 2013 au Danemark pour une troisième et dernière saison. «Normalement, je crois qu’il ne devait y avoir que deux saisons, explique Sidse Bibette Kndusen. Mais comment résister, quand grâce au succès on peut faire exactement ce qu’on veut pour la 3e saison?» Prometteur.