Votre soirée télé: «Les pouvoirs extraordinaires du corps humain» sur France 2, le projet Kindia 2015 sur Canal+

TELE Michel Cymes et Adriana Karembeu escaladent le Mont Blanc. Jusqu'où iront-ils pour nous faire découvrir les limites du corps humain?

— 
Michel Cymes et Adriana Karembeu.
Michel Cymes et Adriana Karembeu. — KNAUB Julien/Julien

Les aventuriers de l’extrême Michel Cymes et Adriana Karembeu partent à l’ascension du Mont Blanc pendant quatre jours. L’escapade du doc et du mannequin fournit le prétexte à dévoiler «Les pouvoirs extraordinaires du corps humain», un magazine inédit entre santé et sciences à 20h45 sur France 2.

Canal + s’investit dans l’humanitaire avec le projet Kindia 2015, porté par Patrick Menais fondateur du «Zapping». Il s’agit pour la chaine d’accompagner des projets de développement entre la France et la Guinée, plus précisément de la région de Kindia. Quatre documentaires rendront compte de leurs avancées: le premier est diffusé ce mardi soir à 20h55. La présentatrice Maïtena Biraben, voix off du docu, sera sur le plateau du «Grand Journal» pour en parler.

La bande annonce de Kindia 2015:

 

Près de 200 femmes sont violées en France chaque jour. Dans le cadre du dispositif de France Télévisions pour faire reculer la violence faite aux femmes (lire notre article), «Le Monde en Face», présenté par Carole Gaessler diffuse un documentaire sur où cinq victimes témoignent. C’est «Viol, double peine», à 20h45 sur France 5.

Les amateurs de télé qui sent pas très bon mais qu’on prend un plaisir coupable à renifler vont être aux anges ce soir. Couple qui déballe sa petite cri-crise existentielle ou gamins à susciter des envies d’appeler la DDASS… C’est dans «Confessions intimes» à 23h15 sur TF1. On va se régaler.

La bande annonce de «Confessions intimes»:



 

Pour les fictions, on peut se faire une triple dose de «Mentalist» sur TF1 à partir 20h50 ou  une rincée de «Louis la Brocante» sur France 3 à 20h45. Attention, l’épisode de ce soir risque de comporter des images insoutenables tant «Louis est furieux : on lui a dérobé des meubles de collection»…