«Nouvelle Star»: Le jury plus en forme que jamais pour les auditions

TELEVISION Après Lyon et Marseille, André Manoukian, Sinclair, Maurane et Olivier Bas font passer cette semaine des auditions à Paris pour la «Nouvelle star» qui revient sur D8 en décembre. «20 Minutes» était dans les coulisses mardi après-midi...

Anaëlle Grondin

— 

«Vous swinguez comme un lavabo.» Dans une salle du Palais Brongniart transformée en plateau télé pour quelques jours, une candidate à la «Nouvelle Star» se fait couper le sifflet par Maurane. La jeune fille de 19 ans, qui venait d’interpréter la chanson Mercy de Duffy, finit par être renvoyée chez elle avec quatre «non», la mine déconfite. Qu’elle se rassure, elle n’a pas été la seule mardi. L’après-midi, seuls deux candidats sur seize ont été retenus par Sinclair, André Manoukian, Olivier Bas et Maurane. «Ils sont durs», commente-t-on en régie, non sans rigoler des piques balancées par les quatre jurés, qui étaient pourtant d’excellente humeur.

«Une super voix, ça ne veut pas dire que t’es un artiste», souligne Sinclair d’un ton sec. Et si vous ne parlez pas la langue de Shakespeare, ce n’est même pas la peine de venir. «C’est primordial de savoir chanter en anglais, car les meilleures chansons sont en anglais.» Point. D’ailleurs, il n’hésite pas à tacler ceux qui chantent de manière approximative l’air de rien: «Vous avez appris l’anglais avec la voix du GPS ou quoi?» L’auteur-compositeur prend sa tâche très au sérieux. «On est là pour choisir des gens qui vont élever le niveau de la musique. J’ai une mission de sincérité», nous glisse-t-il. Pas question de faire des choix à la légère. 

«Stevie est aveugle. On aurait préféré qu’il soit sourd après ça»

Fanny, 24 ans, venue de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) s’est de son côté attirée les foudres d’André Manoukian. Son erreur? S’être attaquée à Lara Fabian et Stevie Wonder, des «virtuoses». «Stevie est aveugle. On aurait préféré qu’il soit sourd après ça», lui lance le juré. André Manoukian s’était ému d’avoir entendu «des voix exceptionnelles» dans la matinée et s’attendait à la même surprise l’après-midi.  Raté. Les candidats qui passaient les auditions ce jour-là avaient pourtant déjà passé l’étape des pré-castings. Trop de stress?

Philippe, 23 ans, venu de Metz (Moselle), qui a fait s’esclaffer le jury pour une sombre histoire de T-shirt mouillé puis volé avant le casting, est le seul à s’être véritablement démarqué. Cheveux longs, barbe brune, veste en cuir, le jeune homme du genre flegmatique est parvenu à séduire le jury en faisant du «slide» sur une guitare électrique posée sur ses genoux, sur un titre des Black Keys. «Vous savez que vous n’êtes pas en train de faire un concert mais de passer un casting!» rigole André Manoukian. «Assez intéressant», s’enthousiasme Sinclair. Allez, c’est oui. Le musicien a sûrement fait pâlir de jalousie ses petits camarades repartis bredouilles en coulisses. Après son passage remarqué, Philippe nous confie dans un couloir du Palais Brongniart qu’il ne connaît pas l’émission: «J’étais curieux de rencontrer des gens du milieu, d’entendre des remarques constructives. En vrai, j’étais surtout venu pour faire la promo de mon groupe, mais finalement on m’a interdit de le faire devant les caméras!»

Les conseils d’André

Vous avez passé le casting mais vous ne savez pas pourquoi vous n’avez pas été retenu? Vous comptez tenter l’expérience aux prochaines auditions? Trois faux pas à ne pas commettre selon André Manoukian. Un: se la jouer diva. «Humm j’ai mal à la gorge, je suis enrhumé, pardon». Le jury lèvera les yeux au ciel. Deux: Dire «je vais vous chanter une chanson, mais c’est pas moi qui l’ai choisie.» Vous pouvez partir sur le champ. Trois: «Surtout, ne mimez pas la chanson», s’exaspère Manoukian. «Il faut laisser la musique qu’on émet guider son corps.» Vous avez bien noté?