Ecolos 1-Fessenheim 0

©2006 20 minutes

— 

Victoire pour les antinucléaires français, suisses et allemands. La commission d'accès aux documents administratifs (Cada) vient de donner raison aux opposants à la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin). Ils réclamaient notamment à l'Etat la délivrance d'informations sur les rejets liquides et gazeux du site dans les eaux du Rhin. « L'Etat nous avait répondu que nous n'avions droit à rien du tout. La Cada vient de se prononcer en faveur d'une vraie transparence », s'est réjouie hier Corinne Lepage, avocate de l'association trinationale de protection nucléaire (ATPN) qui avait saisi la commission. Celle-ci a en outre autorisé la publication des études réalisées sur les risques sismiques pesant sur l'installation.

J. B.