Un ennemi domestique

©2006 20 minutes

— 

L'Appa Alsace (Association pour la prévention de la pollution atmosphérique) invitait hier soir à une conférence-débat sur le formaldéhyde, version gazeuse du formol. Déclaré cancérigène en 2004, ce gaz incolore, odorant et irritant est présent partout, y compris dans la maison : désodorisants artificiels, peintures et produits d'entretien en contiennent. Depuis 2000, l'Aspa (Association pour la surveillance et l'étude de la pollution atmosphérique en Alsace) étudie ses effets en intérieur. La ville de Strasbourg a fait mesurer le taux dans chaque crèche et école. « Le résultat était satisfaisant (environ 23 microgrammes par salle) alors qu'on situe le danger à 100 pour une demi-heure d'inhalation », explique Nathalie Leclerc, ingénieur-études à l'Aspa. D'autres recherches, surtout en milieu professionnel, sont menées pour déterminer les conséquences d'une exposition à long terme.

F.-L. M.