Le samedi de soldes n'a pas été dopé par le Tour

©2006 20 minutes

— 

A l'occasion du départ du Tour de France, 300 000 personnes ont fait le déplacement jusqu'à Strasbourg, annonce la mairie. Pourtant, les commerçants font grise mine : le premier samedi des soldes, qui devait être un jour faste en terme de fréquentation, s'est révélé décevant. « L'affluence correspondait à celle d'un mercredi normal », explique la responsable d'une enseigne de vêtements féminin de la place des Halles. Selon elle, la recette n'atteint que 50 % du chiffre prévu. Même constat au Printemps. Son directeur Jo Choyer évoque une « baisse substantielle du chiffre d'affaires». Pour lui, les Strasbourgeois, « ont eu peur de se rendre en centre-ville en raison des problèmes de stationnement. » Analyse semblable du côté des terrasses de cafés : « Il y a eu des clients étrangers, mais pas assez pour compenser l'absence des habitués, qui n'ont pas osé sortir », raconte Joan Schmitt, chef du bar-restaurant Le Roi et son fou.

J. B.