Lifting végétal pour la place Kléber

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

« Trop grande » ou « pas assez conviviale ». A entendre l'avis de quelques Strasbourgeois, la place Kléber serait inadaptée et remplirait mal sa fonction de lieu de vie central. Une impression qui pourrait changer d'ici à la fin 2007. Hier après-midi, le conseil municipal a en effet approuvé un plan de réaménagement de la place. Une partie du chantier devrait débuter à l'automne. « Nous avions pour obsession de ne pas nous tromper dans notre choix », explique Robert Grossmann, président (UMP) de la communauté urbaine de Strasbourg (CUS).

Le projet s'inscrit dans la continuité des aménagements paysagers commencés en 2002. La lisière de la place verra son aspect « végétal » renforcé, avec l'apport d'arbres et de plantations basses (gazon, fleurs, vivaces), disposées au sein de fosses « encastrées dans la dalle du parking souterrain », précise la ville. Des jardins mobiles, appelés à évoluer au gré des années et des saisons, seront installés autour des deux bassins. Pièces maîtresses du projet, ces bassins (longs de 30 mètres pour environ dix mètres de large) seront animés par des jeux d'eau et séparés par un passage central. L'alignement de ces plans d'eau face à l'Aubette permettra « de structurer le parvis en définissant une esplanade centrale autour de la statue ». Le revêtement de ce futur espace rectangulaire sera composé de dalles de gneiss, le même type de roche que l'on trouve devant la cathédrale. Le reste de la place sera recouvert de granite rose.

Jonathan Barbier

Le projet est estimé à 6 millions d'euros. Un somme qui s'ajoute aux 1,5 million dépensés pour les opérations déjà réalisées depuis 2002. Le gros des travaux d'aménagement sera effectué au cours de l'année 2007.