Débrayages aux HUS contre «le manque de moyens»

©2006 20 minutes

— 

Les hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) seront en grève demain, à l'appel de la CGT. Pour le syndicat, dont le mot d'ordre est national, il s'agit de demander « les moyens budgétaires suffisants pour faire fonctionner le service public hospitalier », explique Marie-Madeleine Iantzen, secrétaire général de la CGT aux HUS. A Strasbourg, les mouvements de protestation se sont succédé ces dernières semaines, notamment aux urgences et au service d'onco-hématologie de l'hôpital civil. A chaque fois, le personnel a dénoncé la dégradation des conditions de travail liée aux réductions budgétaires. Approchant les 400 millions d'euros en 2006, le budget des HUS est amputé de 11 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, souligne le syndicat, qui redoute des réductions d'effectifs et une baisse de la qualité d'accueil des patients. La grève ne devrait cependant pas perturber le fonctionnement des hôpitaux, estime la CGT.

J. B.