STRASBOURG - Un festival tourné vers la paix

— 

La 3e édition du festival « Cultures de Paix » s'est ouverte ce mardi à Strasbourg sous le parrainage de la journaliste yéménite et figure du Printemps arabe, Tawakkul Karman, prix Nobel de la Paix 2011. Jusqu'au 26 mai, les animations et conférences vont s'enchaîner pour susciter l'ouverture vers l'autre et encourager le combat des femmes et des hommes en faveur des droits de l'Homme et de la solidarité.
Point d'orgue de ces deux semaines, une table ronde, jeudi soir (20 h 30) à l'Aubette, en présence de Tawakkul Karman, de Marie-Laurence Jocelyn-Lassegue, ancienne ministre de la Condition féminine à Haïti ou encore Pinar Selek, leader du mouvement anti-militariste en Turquie.
Vendredi, l'ethnologue Jean Malaurie présentera lui son combat pour la défense de la culture Inuit à travers un documentaire. L'Eglise Saint-Paul accueillera pour sa part un concert en faveur de la Somalie, samedi, entre autres animations.S. R.