ça clashe entre flics et matons

— 

Des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et des gardiens pénitentiaires qui bloquaient la prison de Colmar, jeudi matin, pour dénoncer une dégradation de leurs conditions de travail. « Les policiers nous ont gazés, matraqués, c'est scandaleux, dénonce David Daems, le secrétaire régional de FO-Pénitentiaire. L'une de nos collègues est tombée quand ils ont voulu nous déloger. Elle souffre d'un traumatisme crânien. » Du côté de la police, on compte aussi deux blessés : l'un au tibia, l'autre au genou. « Nous démentons toutes violences. Ces policiers se sont blessés tout seul en se cognant ou en tombant », estime David Daems. « Les agents pénitentiaires cherchaient la confrontation, rétorque Michel Corriaux, le secrétaire haut-rhinois du syndicat Alliance police nationale. Ils ont insulté nos policiers, arraché leurs insignes et ont fait preuve d'une résistance farouche. Si l'on peut comprendre leur mécontentement face à leurs conditions de travail, on ne peut accepter leur comportement. » Une enquête devrait déterminer les responsabilités de chacun.P. W.