Pas moins de 100 000 PV sont dressés chaque année

©2006 20 minutes

— 

La police municipale et la police du stationnement dressent chaque jour à Strasbourg 20 à 80 procès-verbaux

par quartier. « L'an passé, nous avons recensé pas moins de 100 000 timbres-amendes et quelque 28 000 infractions sur les places réservées aux handicapés ont été constatées, indique René Kirsch, directeur de la police municipale et du stationnement, qui a dû augmenter ses effectifs. Chaque jour, vingt-sept agents patrouillent de 8 h 45 à 19 h. Ils changent quotidiennement de quartier, pour assurer leur propre sécurité, mais également afin d' éviter trop de clémence envers les contrevenants avec qui ils pourraient commencer à se familiariser. »

F. -L. M

L'argent mis dans les parcmètres alimente les caisses de la ville, qui s'en sert pour rémunérer les agents de contrôle. Celui des PV va aux impôts. D'autre part, la police nationale peut verbaliser à toute heure, surtout en cas de stationnement gênant.